Réalisations

Le MoMA ferme ses portes jusqu’en 2005…

Le Musée d’Art moderne de New York (MoMA) a fermé ses portes mardi 21 mai 2002 pour une complète métamorphose qui va durer trois ans.
Début 1996 les administrateurs de l’un des plus fameux musées d’art contemporain au monde profitent de la mise en vente d’un hôtel jouxtant leurs locaux de la 53ème rue à Manhattan pour mettre en branle un ambitieux programme de rénovation et d’agrandissement.
Ils sélectionnent un an plus tard l’architecte japonais Yoshio Taniguchi, qui propose d’édifier une immense tour de verre et d’acier, pour un coût estimé à 650 millions de dollars.

Mais il n’a jamais été question de fermer pendant les trois ans de travaux l’une des principales attractions touristiques de New York, habituée à accueillir quelque 1,8 million de visiteurs par an.
Après avoir cherché en vain dans Manhattan des locaux assez vastes pour y installer un musée temporaire, la direction du MoMA s’est rabattue sur un grand hangar, une ancienne usine qu’elle possédait pour en faire un entrepôt dans le quartier du Queens, de l’autre côté de l’East River.

L’architecte californien Michael Maltzan a inventé à l’intérieur des systèmes modulables qui permettront jusqu’à la réouverture du MoMA de présenter au public les célébre toiles des collections permanentes, comme les « Demoiselles d’Avignon » de Picasso, mais aussi des expositions temporaires.

Le directeur du projet, William Maloney, travaille depuis cinq ans à la manoeuvre. « J’ai l’habitude de bâtir des immeubles de bureaux », a-t-il confié au New York Times. « Mais ce projet, c’est comme faire un cerveau quand vous avez l’habitude de faire une jambe. Nous ne construisons pas seulement un bâtiment. Nous détruisons un musée, le transportons hors de Manhattan, puis nous le ramenons tout en le gardant ouvert ».

Des norias de camions ont commencé depuis plusieurs semaines leurs navettes entre Manhattan et le Queens, pour transporter les quelque 100.000 oeuvres, livres et documents des collections permanentes.
Certaines des sculptures exposées dans le patio de la 53ème rue ont été prêtées au Musée botanique du Bronx, où elles vont rester exposées dans de splendides jardins pendant plus de deux ans.

Le Nouveau MoMA, avec une entrée permanente transférée dans la 54ème rue, devrait ouvrir au public au printemps 2005.

Focus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X