Installateurs

Le marché du chauffage au bois au plus bas

250 000 : c’est environ le nombre d’appareils de chauffage au bois (poêles, cheminées et chaudières) qui devraient être vendus cette année. Un résultat au plus bas. Parti de 350 000 avant le crédit d’impôt, il avait atteint 500 000 en 2013, avant de redescendre brutalement. En cause, la panne de la construction neuve, mais aussi l’effondrement des prix du fioul, qui n’a pas incité les particuliers à chercher des alternatives.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X