Entreprises de BTP

Le Havre : relance du chantier de réparation de navires

Branche à vendre des ACH (Ateliers et Chantiers du Havre), depuis que l’Etat a décidé de laisser mourir le secteur construction neuve du groupe, la réparation navale havraise devrait être reprise par douze industriels locaux. Avec une bonne dose d’argent public.
Le dossier serait sur le bureau de Christian Pierret, secrétaire d’Etat à l’industrie. Jusqu’au printemps, une solution britannique tenait la corde, avec le groupe A et P comme repreneur déclaré. Cette piste s’est progressivement effacée. Depuis 6 mois, les chargés de mission gouvernementaux n’entrevoient plus guère qu’une solution locale, autour d’un regroupement d’une douzaine d’entreprises havraise.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X