Aménagement

Le groupe Evolution aménagera la 2è phase de la caserne Niel à Bordeaux

Mots clés : Établissement militaire

L’ancienne caserne Niel poursuit sa transformation. Face aux quais historiques de Bordeaux, cet îlot rive droite entre dans sa seconde phase de mutation.

C’est en réunion du bureau, qu’Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de la Communauté urbaine de Bordeaux, a annoncé qu’il retenait l’offre présentée par le groupement Evolution, Nadau Lavergne Chloé Bodart (agence Construire), pour la cession des magasins généraux sud de l’ancienne caserne Niel à Bordeaux. Située en rive droite, entre le secteur Brazza, encore en friche, et le secteur aménagé à Bastide du jardin public, l’ancienne caserne a été transformée en projet mixte, baptisé espace Darwin, qui propose déjà sur une partie des bâtiments des bureaux, pépinières d’entreprises, espace de restauration et de loisirs.
En face, les anciens magasins généraux, vastes bâtiments du 19 è siècle, attendaient le choix d’un aménageur. C’est donc à la même équipe locale, groupement privé de promoteurs éco-alternatifs, le groupe Evolution, que le président de la CUB a confié la suite des opérations.

 

 

Programmation mixte

 

Le secteur est sensible, car ces bâtiments situés en front de Garonne sont caractéristiques du paysage urbain de la métropole bordelaise. Les élus ont apprécié « l’attractivité et l’originalité d’un projet de transformation fondé sur une programmation mixte logements / culture / activités / commerces. Mais aussi, la qualité de l’offre culturelle et sa diversité, articulée autour de l’installation du collectif POLA, et les garanties apportées en termes d’animation du site. »
« Le projet devra s’articuler avec le projet urbain d’ensemble de la ZAC Bastide Niel, confiée à Winy Maas ». De plus, précise la CUB « le lauréat devra désigner un interlocuteur unique et apporter toutes les garanties financières qui faciliteront la finalisation des négociations, permettant d’aboutir à l’engagement opérationnel du projet. »
A terme, le projet pourrait offrir, selon le groupe Evolution, entre 12 000 et 18 000 m2 de surfaces de plancher, mixant logements, services et activités économiques. Le groupe Evolution, mandataire du groupement et concepteur de Darwin Ecosystème, en remerciant la CUB de son choix, précise  son ambition : « Les magasins généraux incarnent un façon nouvelle d’envisager la réhabilitation écologique du patrimoine, susceptible de fédérer la diversité des acteurs du territoire et témoignant qu’une autre façon de « faire ville » est possible. En ouvrant résolument Darwin aux champs culturels et sociaux, les magasins généraux constituent une ambition alternative et participative, porteuse de sens pour la métropole. »


Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X