Vie de l'entreprise

Le groupe Bénéteau met un terme à ses ambitions dans l’habitat résidentiel

Mots clés : Bois - Ossature

Le numéro un mondial des voiliers de plaisance a mis un terme à ses ambitions dans la construction. Sa filiale BH, spécialisée dans l’habitat résidentiel à ossature bois, sera reconvertie dans la fabrication de mobile homes.

A La Chaize-le-Vicomte en Vendée, où travaille la centaine de salariés de BH, c’est la surprise. Certes, avec un chiffre d’affaires en berne à 16,2 millions d’euros et un résultat courant négatif de 3,5 millions d’euros, la filiale « habitat » créée en 2009 n’avait toujours pas trouvé son marché. Mais l’avenir semblait prometteur pour ce système constructif industrialisé. En avril dernier, BH avait participé, avec l’architecte François Pélegrin, au premier permis de construire BIM (Building information modeling) en France, avec un programme de logements locatifs sociaux à Bussy-Saint-Georges (77) pour Emmaüs Habitat. Au congrès HLM, qui s’est tenu le mois dernier à Nantes, BH avait même fait très fort en proposant aux visiteurs une visite virtuelle (dans un cube 3D de 9 m2) d’un projet de 70 logements sociaux en collectif pour le groupe 3F à Cesson (77). Emmanuelle Cosse, la ministre du Logement et de l’Habitat durable, avait même visité le stand et échangé avec les responsables sur les besoins en logements étudiants, la construction industrialisée, l’innovation et la maquette numérique.

Un mois après, c’est donc la douche froide. C’est par un simple communiqué diffusé à la presse économique et financière que le groupe explique ses motivations. «Malgré la capacité de BH à réaliser des projets démontrant une expérience et des compétences indéniables, les produits proposés ne trouvent pas leur place sur le marché de la maison individuelle, du logement collectif et des résidences dédiées» peut-on lire. Et le communiqué de préciser que «face à la situation financière difficile de BH et à l’absence de partenaire identifié pour envisager une reprise de l’activité, la division « habitat » du groupe a initié un processus de consultation des partenaires sociaux concernant la reconversion de BH pour fabriquer des mobile homes».

«L’activité n’a jamais été rentable et elle aurait encore été déficitaire en 2016-2017» complète Hervé Gastinel, président du directoire du groupe Bénéteau. Le système constructif industrialisé n’est pas en cause. Au contraire. «Nous avons un très bon taux de satisfaction, mais ce segment de marché n’est pas mûr. La vision de départ était la bonne mais je me demande si nous n’avons pas eu raison trop tôt» poursuit le dirigeant. De fait, l’industriel avait su optimiser l’outil de production pour atteindre un niveau de prix comparable aux solutions techniques traditionnelles, mais, selon Hervé Gastinel «la plupart des maîtres d’ouvrage nous demandait d’être moins cher et pour remporter un appel d’offres et gagner des marchés, il nous fallait baisser nos prix aux dépens de nos marges».

Ce projet de reconversion permettra de maintenir 33 emplois sur les 106 salariés du site de La Chaize-le-Vicomte. Pour les 73 salariés restants, un « Plan de sauvegarde de l’emploi » (PSE) devrait être ouvert et présenté en détail lors de la prochaine réunion du comité d’entreprise du groupe, le 27 octobre. Et les clients ? «Le site ne ferme pas et tous nos engagements seront bien sûr tenus» assure Hervé Gastinel.

En Vendée, un département qui concentre de fortes entreprises familiales (comme Cougnaud, principal concurrent de BH), l’arrêt de BH inquiète. En revanche, à Paris, cette décision est saluée par les milieux financiers. «Dans un contexte où le groupe a de nombreux défis à relever, c’est une bonne nouvelle que le groupe mette fin à une activité qui n’a jamais démontré sa justification économique dans le périmètre du groupe et a enregistré 38 millions d’euros de pertes opérationnelles cumulées entre 2009 et 2016» commente l’agence financière AOF.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X