Etat et collectivités

Le Grand Lyon soigne ses voiries et ses ouvrages d’art

Mots clés : Ouvrage d'art

Le budget primitif 2013 adopté par le Grand Lyon se veut « offensif et prudent ». D’un montant de 1,935 millard d’euros, il maintient un haut niveau des dépenses d’investissements à 600 millions d’euros. Les grands chantiers se taillent la part du lion.

La rénovation du tube initial du tunnel de la Croix-Rousse, son rééquipement à neuf, la suppression du faux-plafond, des gaines et carneaux de ventilation, la reprise de l’étanchéité, et la modernisation des cinq stations de ventilation se voient affecter 69 millions d’euros ; 29 millions d’euros sont dévolus à la construction du pont Schuman qui, quasiment au débouché du tunnel de la Croix-Rousse reliera le quai Gillet à la gare d’eau de Vaise en 2014 ; son implantation s’accompagnera de la suppression de la circulation automobile sur la passerelle Masaryk et de travaux d’aménagement sur les deux rives de la Saône pour 13 millions d’euros.

D’autres voiries seront créées ou aménagées pour faciliter l’accessibilité au site de Montout à Décines-Charpieu avec la réalisation d’un site propre de 5 kilomètres entre Eurexpo et le futur Grand Stade, le creusement d’une trémie sous l’avenue Jean-Jaurès pour le passage du tramway, un grand mail paysagé de 3 hectares pour accueillir les stations de la ligne T3 pour un total de 33,7 millions de travaux en 2013.

Toujours à l’est de l’agglomération, l’épine dorsale du réseau de voirie se concrétisera entre le quartier de la Soie à Vaulx-en-Velin et Décines-Charpieu. A l’ouest, les études pré-opérationnelles de l’Anneau des sciences (tronçon ouest du périphérique de Lyon) seront poursuivies.

A Lyon, 14 millions seront engagés pour le réaménagement de la rue Garibaldi, commencé en 2012. La suppression des trémies, la reconquête des espaces publics et l’amélioration de l’accessibilité aux halles Paul Bocuse, à l’auditorium et à la piscine, modifieront sensiblement le profil de cette voie.

2500 logements sociaux réhabilités

 

« Projet phare du Grand Lyon », le réaménagement des rives de Saône ( lire notre article ) sera effectif sur quinze des vingt-deux kilomètres de cette future promenade piétonne entre la Confluence et l’île Barbe et entre Fontaines-sur-Saône et Rochetaillée : 29 millions de travaux seront réalisés en 2013. Autres projets urbains majeurs, la création d’un parc public sur le site de l’ancienne caserne Blandan à Lyon, la requalification et le réaménagement de places à Givors et Saint-Priest, la poursuite du lifting du centre de Sathonay-Village.

Dans le domaine du logement, outre 46,6 millions de dépenses liées aux aides à la pierre, Gérard Collomb a annoncé la signature d’une convention avec les offices HLM portant sur la réhabilitation de 2 500 logements.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X