Industrie/Négoce

Le génie climatique attend la reprise

Mots clés : Equipements techniques et finitions

Un marché fortement pénalisé par l’attente de reprise dans le bâtiment, mais aussi le bas coût relatif des énergies fossiles. Tel est le bilan de l’année écoulé dressé par Uniclima, le syndicat du Génie climatique. Tour d’horizon des principaux marchés du secteur.

L’an dernier à la même époque, en se livrant au petit jeu des prévisions pour l’année à venir, Uniclima, le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques avait, compte tenu du fort lien de dépendance qui les unit aux marchés de l’immobilier et de la construction-rénovation, affiché une grande prudence. C’est donc sans grande surprise qu’à l’heure du bilan 2016, le syndicat a délivré un constat mitigé, en enregistrant notamment les conséquences de l’atonie de la rénovation. Certes, du côté du neuf, le marché de l’immobilier semble amorcer un redressement. Mais le positionnement en fin de processus de construction des industriels du Génie climatique ne leur permettra pas d’en profiter avant plusieurs mois… Enfin,  autre élément négatif, la grande stabilité voire la baisse des prix des énergies traditionnelles n’a œuvré ni en faveur du renouvellement des parcs installés, ni en faveur du déploiement des solutions de la chaleur renouvelable.

Chaudières...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X