Transport et infrastructures

Le financement des infrastructures sanctuarisé au-delà de 2015

Mots clés : Gouvernement - Infrastructure de transports

Le 25 juin, le secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies a confirmé que le budget de l’Agence de financement des infrastructures de transports de France (Afitf) ne sera pas ponctionné par Bercy cette année. Les 2,3 milliards d’euros de recettes de 2015 devraient pérennisées au-delà.

Le coup de rabot de Bercy sur les recettes de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf), que craignait Bruno Cavagné, président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), ne devrait donc pas avoir lieu cette année. Le secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies a en effet profité de la célébration des dix ans de l’Afitf le 25 juin pour confirmer le maintien du budget de l’agence  pour 2015. « Les recettes qui figuraient dans le budget de l’Afitf en 2015 sont bien au-rendez-vous », a-t-il rassuré,  annonçant dans le même temps la pérennisation de ces recettes au-delà de cette année. « Les recettes seront les mêmes que celle de l’année dernière et seront garanties comme recettes spécifiques de l’Afitf », a-t-il affirmé, et ce, « quelle que soit leur modalité» de perception .  

Le secrétaire d’Etat fait ici référence au groupe de travail créé...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X