Industrie/Négoce

Le DLR élit une nouvelle présidente à l’issue de son 47ème congrès

Les distributeurs, loueurs et réparateurs d’engins ce sont retrouvés dans une ambiance plus détendue que les éditions précédentes, signe d’une sortie de crise.

Les 650 participants au 47e congrès du DLR (fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels pour le bâtiment, les travaux publics et la manutention), étaient manifestement heureux de se retrouver à Lyon les 29 et 30 mars dernier.

Une satisfaction liée aux bons résultats 2011 (+17% de progression du chiffre d’affaires dans la distribution, +13% dans la location), mais aussi au besoin de réfléchir ensemble aux stratégies à mettre en oeuvre pour faire face à un avenir incertain. « La crise est derrière nous, les progressions à deux chiffres vont permettre aux entreprises de reconstituer leurs fonds propres et d’envisager l’avenir avec plus de sérénité. Mais quel sera notre futur, dans ce monde qui bouge de plus en plus vite ? Se donner une stratégie, c’est se donner les moyens de ne pas subir», prédisait en ouverture du congrès Bernard Pointet, président sortant. Ce congrès fut le dernier sous sa présidence puisqu’il ne se représentait pas à l’élection du nouveau bureau.

Les adhérents ont élu son remplaçant, ou plutôt sa remplaçante, puisqu’il s’agit d’une femme : Sonia Dubès, qui est par ailleurs la présidente de Normandie Manutention, distributeur, loueur et réparateur des chariots élévateurs de marque Fenwick en Haute et Basse Normandie.

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X