Immobilier

Le dispositif Pinel sera maintenu « tel quel » en 2016

Mots clés :

Bâtiments d’habitation

-

Gestion et opérations immobilières

-

Gouvernement et fonction publique

Pour la ministre du Logement, la reprise des ventes dans l’immobilier s’explique en partie par l’assouplissement du dispositif Pinel. Elle assure qu’il n’évoluera pas prochainement.

Surtout ne pas casser la dynamique qui semble s’amorcer dans l’immobilier : c’est en substance le message que souhaite transmettre Sylvia Pinel, ministre du Logement. Dans une interview accordée au Figaro, elle présente le redécollage observé des ventes de logements en France comme le fruit de l’action gouvernementale. « Ce redémarrage tient d’abord à l’assouplissement du dispositif d’investissement locatif portant mon nom que nous avons mis en place en octobre 2014 », affirme la ministre. Le retour des investisseurs est en effet l’un des phénomènes marquants observés par les professionnels de ces derniers mois.

Ce frémissement ne conduit cependant pas au redémarrage de la construction ? Pas de panique, répond une ministre, ce n’est qu’une question de temps. « Il y a un décalage entre les réservations de logements et les mises en chantier : en moyenne, cinq mois pour une maison individuelle et huit à dix mois pour un immeuble. »

Sylvia Pinel entend donc rassurer : oui, la reprise est là. Et pour ne pas risquer d’entraver ce mouvement, elle ne touchera pas au dispositif qui porte son nom : « Ce dispositif d’investissement locatif sera maintenu tel quel en 2016. »

Dans ce cadre, les inévitables économies que son ministère devra afficher sont plutôt à chercher du côté des allocations logement. Elle se demande par exemple « si le propriétaire d’un appartement ou d’une maison doit toujours toucher l’APL pour le bien qu’il loue. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X