Aménagement

Le coup de pouce de l’ANRU à la banlieue de Caen

La ville nouvelle Hérouville-Saint-Clair, dans la banlieue de Caen, a signé vendredi une convention avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) pour un projet d’un montant de 150 millions d’euros sur 5 ans.

Ce « Grand projet de ville (GPV) » comprend notamment la construction de 1.000 logements, dont 290 à caractère social, dans cette commune située dans la banlieue de Caen.
En outre, 1.300 logements, dont 300 sociaux, et des équipements de proximité (MJC, école) seront réhabilités.
Un immeuble de bureaux et de commerces de 5.000 m² doit voir le jour, a ajouté la mairie qui espère créer un centre-ville jusqu’alors inexistant.

Focus

Repères


Ville nouvelle créée dans les années 1960, Hérouville-Saint-Clair compte 24.000 habitants, avec un taux de chômage de 19%.
L’ANRU, qui réunit les partenaires de la rénovation, Etat, partenaires sociaux du 1% logement, Caisse des dépôts et HLM, participera à hauteur de 48 millions d’euros au projet, soit 33%. Le reste sera essentiellement financé par les bailleurs sociaux et les collectivités locales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X