Transport et infrastructures

Le contournement de Strasbourg relancé

Mots clés : Réseau routier

La publication au Journal Officiel du 31 janvier du décret  « approuvant la convention de concession passée entre l’Etat et la société concessionnaire de l’autoroute de contournement ouest de Strasbourg pour le financement, la conception, la construction, l’entretien, l’exploitation et la maintenance de l’autoroute A 355, autoroute de contournement ouest de Strasbourg » va permettre de relancer ce chantier abandonné il y a bientôt 4 ans.

Peut-être un jour se souviendra-t-on de la date du dimanche 31 janvier 2016, comme du jour où la République française s’est enfin débarassée du problème Cricetus cricetus. Pas un virus mortel, non. Un petit rongeur. Le Grand Hamster d’Alsace. Ce rongeur qui avait mobilisé l’opposition au projet de contournement routier de Strasbourg, une autoroute 2×2 voies de 24 km contournant par l’ouest la capitale alsacienne. Ce rongeur qui avait, en plus d’un petit problème de financement des 750 millions d’euros de travaux estimés, stoppé le projet il y a près de 4 ans.

Quatre ans plus tard, donc, enfin, veni, vidi et finalement Vinci. Grâce à un redimensionnement ramenant le coût global estimé à 450 M€ et au soutien du Fonds européen d’investissements stratégiques mis en place dans le cadre du Plan Juncker, qui pourrait se monter à 280 M€, le concessionnaire* a donc pu boucler son tour de table. Et le décret n° 2016-72 du 29 janvier 2016 approuvant la convention de concession passée entre l’Etat et le major du BTP pour le financement, la conception, la construction, l’entretien, l’exploitation et la maintenance de l’autoroute A 355 a été publié au Journal Officiel.

Selon l’article 10.1 du cahier des charges, la mise en service de la nouvelle A355 devra intervenir « au plus tard 56 mois » après l’entrée en vigueur du contrat de concession.

Le Grand hamster d’Alsace, dont Vinci devra assurer la protection en appliquant le Plan National dAction, pourra donc bénéficier d’encore quatre années et demi de tranquilité.

* Vinci Concessions avait été désigné une première fois le 20 janvier 2012 puis en octobre 2015 comme attributaire pressenti du contrat de concession de 55 ans pour le Grand contournement Ouest de Strasbourg (A355). Le groupement concepteur-constructeur dénommé Arcos est composé d’entreprises de trois pôles du groupe, à savoir Vinci Construction, Eurovia et Vinci Energies.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Aberration économique et écologique

    Ce projet est vraiment aberrant. A l’heure de la recherche de biodiversité et de préservation de l’environnement, on va bétonner les campagnes alsaciennes pour construire une route que personne n’empruntera. Le péage est prévu à 5€ par voiture, très dissuasif pour monsieur « Tout le monde » qui va au travail tous les jours…
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X