Réalisations

Le Conseil d’Etat suspend l’exécution d’un avis défavorable à l’utilisation du procédé Boulder Buster

Dans ses numéros 5091 et 5105, le Moniteur s’était fait l’écho d’un avis du ministère de l’Emploi et de la Solidarité, publié au Journal Officiel du 2 juin 2001, interdisant l’emploi des appareils Boulder Buster – ou d’autres appareils similaires – dont l’agent exclusif pour la France est la société Capral (Nice).

Une décision du Conseil d’Etat en date du 19 octobre 2001 est venu suspendre l’exécution de l’avis sus-mentionné.

Capral – Tél. 04 9389 0843 – Fax. 04 9355 0927

Focus

Focus

Le Boulder Buster utilise la pression de l’eau maîtrisée pour la démolition de roches ou de blocs en béton. Son fonctionnement repose sur un système propulsif directionnel qui créé une onde de pression au sein d’une colonne de fluide incompressible (eau ou gel) placée dans un trou réalisé dans le bloc à détruire. L’atout de cet appareil est son maniement simple et sans danger. Il ne provoque ni onde de choc ni projections. Ses utilisations sont variées : usage d’appoint en carrières, industrie du bâtiment (préparation des pierres de tailles), démolition, préparation de site, excavation de piscines ou de tranchées, etc. Il s’utilise sans permis pour l’éclatement de roches d’une dureté de 100 à 350 MPa.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X