Emploi / Formation

Le compte pénibilité monte en puissance

Mots clés : Hygiène et sécurité du travail - Travail

Le compte pénibilité continue de monter en charge. Un décret du 11 août, publié au Journal officiel du 13 août, autorise à cet effet la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) à collecter les données à caractère personnel des salariés exposés aux risques professionnels (données relatives à l’état civil, à l’exposition à la pénibilité, au nombre de points acquis pendant leur carrière et à leur utilisation…).

Ces derniers accèderont ainsi à leur compte via un portail dédié sur Internet, ce qui leur permettra notamment de demander une utilisation de leurs points. Les employeurs disposeront de leur côté d’un espace en ligne pour consulter les informations les concernant, et transmettre des pièces justificatives.

Le traitement de ces données personnelles permettra en outre de dégager des statistiques anonymes utiles à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de retraites et de prévention de la pénibilité. Elles seront conservées trois ans après la liquidation de la pension de vieillesse du salarié ou, le cas échéant, après son décès, ou jusqu’à l’intervention d’une décision définitive en cas de contentieux.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X