Immobilier

Le Club Méditerranée fidèle au Sénégal

Mots clés : Tourisme

Le groupe de tourisme va investir 63 millions d’euros avec des partenaires locaux publics et privés pour construire un village sur la « Petite côte », au sud de Dakar.

« Le gros œuvre au local et le second œuvre ouvert aux entreprises à l’export ». Telle est la politique du « Club » pour la réalisation de ses « villages » résumée par Grégory Lanter, directeur du développement et de la construction du groupe de tourisme, qui vogue désormais sous pavillon chinois (conglomérat Fosun). Le « 4 Tridents » (avec espace 5) de Saraba, à Nianing, à 90 km au sud de Dakar, sur la « Petite Côte », ne devrait pas faire exception à la règle. Après le cultissime club de Cap Skirring (celui dans lequel fut tourné « Les Bronzés ») inauguré en 1973, ce n’est que la deuxième implantation au Sénégal (la troisième en comptant le village des Almadies, revendu depuis).

 

Symbole pour un tourisme en panne

 

Un symbole fort pour ce pays d’Afrique de l’Ouest qui veut relancer un tourisme en panne, notamment sur la « Petite côte », cette section du littoral qui souffre depuis quelques années d’une forte érosion côtière. Les plus hautes autorités du Sénégal étaient donc là pour la signature du protocole d’accord, le 25 aout : Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre, Thierno SeydoNiane, directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations du...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X