Réalisations

Le centre hospitalier des Quatre Villes à Saint-Cloud : du neuf dans de l’ancien

Mots clés : Aménagement rural - Établissements de soins - Lieux de travail

L’Atelier Michel Rémon, chargé de l’extension-restructuration du site de Saint-Cloud, réunissant les unités de Sèvres, Chaville et Ville-d’Avray, relève le pari d’intégrer un hôpital moderne au coeur du « village » de Saint-Cloud.

Intégrer un hôpital moderne au cœur du « Village » de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) relève a priori de la gageure… L’hôpital d’aujourd’hui, « monobloc » fonctionnel au service du malade, est très loin de l’image pavillonnaire du début du XXe siècle et entre donc en contradiction avec son intégration dans un tissu urbain délicat. Le projet architectural de l’Atelier Michel Rémon propose de résoudre cette contradiction sans que le souci évident d’intégration urbaine d’une part, et les exigences manifestes de fonctionnalité d’autre part, ne se nuisent l’un à l’autre.

 

 

« Pour résumer, nous dirons que nous avons travaillé à la mise en place du programme depuis le centre du site vers sa périphérie (les limites du terrain), alors que nous avons dessiné la forme architecturale du projet depuis les façades du site vers la profondeur de l’îlot en hiérarchisant les échelles perçues depuis l’espace public des différentes composantes architectoniques de cet édifice », explique Michel Rémon.

Le but : définir une nouvelle unité de lieu. La première action en conséquence a été de déplacer le centre de gravité du site. Un nouveau noyau central des circulations verticales a été créé.

 

 

Situé au milieu de l’îlot autour d’un patio, à la jonction entre l’hôpital existant et son extension, il a nécessité un réaménagement du hall. Le nouveau cœur de l’hôpital est désormais visible depuis l’entrée principale, rue Lauer.

L’approche environnementale a guidé également la conception du projet, ainsi la quasi-totalité des toitures terrasses est traitée en toiture végétalisée, tant pour la bonne gestion des eaux pluviales, que pour prendre en compte leur caractère de cinquième façade.

 

Focus sur… la bâche du chantier

 

 

Placée en avant du chantier, la bâche crée une anamorphose depuis un point de vue précis situé sur le trottoir d’en face.

 

Plus d’informations

http://www.remon.fr/

 

 

 

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Centre Hospitalier des Quatre Villes

Conducteur d’opération : LA SODEREC

Architecte : Atelier d’architecture Michel REMON

BET et économiste : BET SNC Lavalin

BET acoustique : Altia 

SSI : Casso et Cie

Entreprises : lot 1 SSI :INEO GDF SUEZ / lot 2 TCE : SPIE SCGPM

Livraison : prévue en 2014

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X