Transport et infrastructures

Le Canal Seine Nord veut mobiliser les PME locales

Mots clés : Monde du Travail - PME - Réglementation - Transport fluvial

Le député du Nord Rémi Pauvros, qui avait mené avec succès en 2013 le travail de reconfiguration du projet du Canal Seine Nord, a remis le 5 mai un rapport au secrétaire d’Etat aux transports. Le document définit la méthode qui permettrait d’engager la phase opérationnelle du projet dans les meilleures conditions possibles. Une procédure « Grand chantier » devrait notamment être retenue pour ouvrir les marchés à l’emploi local et aux PME. La validation de l’octroi de subventions au projet par l’Europe, attendue avant fin juillet, permettrait au mieux un démarrage des travaux en 2017.

« C’est une contribution essentielle à l’accélération et la remise en marche du projet du Canal Seine Nord Europe ». C’est en ces termes qu’Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux transports, a accueilli et présenté le rapport du député du Nord Rémi Pauvros, lors d’une conférence de presse le 5 mai.

Le premier ministre Manuel Valls, commanditaire du rapport en novembre dernier, avait demandé au député – grand spécialiste du Canal Seine Nord puisqu’il en avait piloté le travail de reconfiguration en 2013 suite à son abandon sous sa forme initiale en PPP  d’imaginer la méthode qui permettrait d’engager le projet dans sa phase opérationnelle dans les meilleures conditions possibles. Rémi Pauvros a synthétisé son rapport (disponible ici) sous la forme de dix propositions (voir focus ci-dessous).

 

Les collectivités territoriales associées et responsabilisées

 

Nombre de ces propositions touchent à la dimension participative du projet. A commencer par la création d’une société de projet, que les parlementaires ont d’ores et déjà acté par le vote d’un amendement à la loi Macron. Cet établissement public, qui assurera la construction du Canal et le développement économique lié à cette infrastructure, associera l’Etat (et Voies Navigables de France) et les collectivités territoriales concernées, qui « participeront de manière équilibrée...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X