Entreprises de BTP

Le budget de l’entretien du réseau ferré français est soumis à condition

Le ministre des Transports, Dominique Perben, a indiqué vendredi qu’il faudrait voir « comment mieux utiliser l’argent » de la SNCF et de RFF, notamment pour l’entretien du réseau ferré français, avant de solliciter une augmentation de l’enveloppe budgétaire.

Le ministre, qui s’exprimait sur les infrastructures de transport , a rappelé qu’un audit avait récemment mis en avant que « la répartition entre l’entretien courant et la régénération pose question » pour le réseau ferré français.
Interrogé sur le sujet, il a indiqué que la SNCF et RFF doivent travailler « sur cet aspect des choses » mais « aussi parler du budget global ».

« Avant de venir me dire +on veut plus d’argent+, j’aimerais bien qu’on vienne m’expliquer comment on peut mieux utiliser l’argent qu’on a », a-t-il lancé. Et, a-t-il poursuivi, « pourquoi la France fait exception par rapport à la plupart des pays européens avec un niveau de régénération beaucoup plus faible ».

La France ne consacre qu’un tiers de ses efforts de maintenance au renouvellement du réseau ferré (régénération) contre deux tiers ailleurs en Europe. Pour 2005, l’enveloppe pour la maintenance du réseau atteint 2,7 milliards d’euros, dont deux tiers pour l’entretien courant et un tiers pour la remise à neuf.
« Il y a un mystère à éclaircir, et il sera un préalable à toute discussion sur l’enveloppe globale, sinon on l’augmentera pas », a-t-il conclu.

Le ministre des Transports avait demandé fin septembre à la SNCF et à RFF de proposer un plan 2006-10 pour améliorer la gestion du réseau ferré, sur la base des recommandations d’un audit prônant un important effort de remise à neuf du réseau. Il a réaffirmé vendredi que les propositions des deux entreprises publiques devraient être faites « d’ici à la fin de l’année ».
Outre des investissements accrus dans le renouvellement notamment des voies, l’audit évoque des gains de productivité et une éventuelle suppression de lignes à faible trafic pour rajeunir un réseau ferré vieillissant.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X