Entreprises de BTP

Le BTP semble s’approprier le CNE

Selon l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), les contrats nouvelles embauches (CNE) font davantage recette dans le bâtiment et les travaux publics que dans les autres secteurs d’activité.

Depuis l’entrée en vigueur du CNE, en août 2005, les entreprises de vingt salariés ou moins à qui ce contrat s’adresse ont consacré chaque mois un peu plus de 10% (11,4% en février) de leurs intentions d’embauche à ce nouveau contrat, selon l’Acoss.
On ne peut toutefois pas à ce stade savoir à combien de créations d’emplois ces intentions d’embauche en CNE ont donné lieu.
En effet, certains CNE ont pu se substituer à d’autres contrats (CDD, CDI) et d’autres donner lieu à des licenciements, autorisés sans obligation de justification pendant les deux premières années du contrat.

L’Unedic, à qui l’employeur qui licencie un CNE verse une cotisation supplémentaire de 2% calculée sur les rémunérations versées, devrait être bientôt en mesure de connaître plus précisément le nombre des ruptures de contrat.
Un décret à paraître rendra en effet obligatoire la transmission par l’employeur à l’assurance chômage de l’attestation de rupture de contrat, a précisé mercredi l’Unedic, ajoutant que le nombre de ruptures de CNE répertoriés aujourd’hui « est si faible qu’il ne peut être que sous-estimé, de l’ordre du millier ».
En février, les CDI ont représenté 19% des intentions d’embauche dans les entreprises concernées, les CDD de moins de 30 jours 59,5% ceux d’au moins 30 jours 17%.

Par secteur d’activité, on note un très fort recours au CNE dans le bâtiment et les travaux publics, l’industrie, le commerce et les services aux particuliers. Le taux de recours au CNE pour les entreprises de moins de vingt salariés y est nettement supérieur à la moyenne nationale (24,2% pour le BTP contre 11,1% au niveau moyen).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X