Economie

Le BTP 2e secteur le plus dynamique en emploi au 1er trimestre, selon le baromètre RegionsJob

Mots clés : Elections - Entreprise du BTP - Monde du Travail

RegionsJob a étudié si l’embellie constatée en 2016 avait été parasitée par la campagne présidentielle de ce début d’année. En étudiant l’évolution du nombre d’offres d’emploi disponibles entre les premiers trimestres 2016 et 2017, le groupe privé spécialisé dans la recherche d’emplois a conclu qu’elle ne pénalisait pas la reprise des recrutements.

RegionsJob a analysé les dynamiques concernant les régions, les secteurs et les fonctions qui ont connu les plus fortes hausses au cours du premier trimestre 2017 par rapport au premier trimestre 2016. Bonne nouvelle : «Malgré la présidentielle, les entreprises sont de plus en plus confiantes et de plus en plus nombreuses à recruter, avec une reprise qui se diffuse à de nombreux secteurs. Le choix d’investir ou non pour les entreprises semble de plus en plus déconnecté des échéances électorales», conclut David Beaurepaire, responsable développement et stratégie chez RegionsJob.

 

+35% d’offres d’emploi en CDI

 

Premier signe de cette reprise de l’emploi : la hausse des offres d’emploi concerne en premier lieu les CDI (+35%). Ce chiffre montre la volonté des entreprises d’investir dans de l’emploi pérenne. Suivent ensuite les CDD avec +28% et enfin le travail temporaire avec +17%.  

La région Ile-de-France est en tête des régions les plus dynamiques sur ce premier trimestre avec +35% d’offres d’emploi disponibles. Sur la même période, ses dauphines, les Pays de la Loire et les Hauts de France sont à 29%. Derrière ce trio de tête, on trouve la Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes avec respectivement +23% et +22%.

 

L’immobilier, secteur le plus dynamique

 

Par secteur, c’est l’immobilier qui prend la tête : en un an, les offres d’emploi concernant le secteur ont augmenté de 75%. Le BTP arrive juste derrière avec une hausse de 61%. Viennent ensuite l’Industrie Manufacturière (+42%), l’Energie / Environnement (+35%) et l’Informatique (+31%).

Rappelons que dans le sillage d’une année 2016, qui s’était conclue par un retournement positif de croissance, à +1,9% en volume, les effectifs du bâtiment s’étaient stabilisés l’an passé, après 35 600 pertes d’emplois 2015. La FFB prévoit un solde net de 10 000 postes pour 2017.

 

Augmentation des offres d’emploi par secteur (%)

Par type d’emploi, ce sont les fonctions commerciales ont le vent en poupe : +63% pour les commerciaux auprès des particuliers, +43% pour les responsables commerciaux et +30% pour les commerciaux auprès des professionnels. Les métiers de l’assistanat se trouvent en 2° position avec +49%, suivi de la Conception / Architecture (+44%) et la Logistique (+43%).

 

Augmentation des offres d’emploi par fonction (%)

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X