Bâtiment Immeuble

Le bois vise les sommets

Mots clés : Bois

Les équipes lauréates du concours Adivbois pour la réalisation d’immeubles de moyennes et grandes hauteurs seront dévoilées en septembre. Le début des travaux de ces Immeubles à Vivre Bois est prévu pour 2018. 

Le 12 septembre, les équipes lauréates du concours AdivBois pour la réalisation d’immeubles de moyenne et grande hauteur en bois seront annoncées lors du congrès Woodrise à Bordeaux. Les équipes seront ensuite accompagnées dans la conception et la réalisation de ces premiers Immeubles à Vivre Bois. Une première réunion avec AdivBois et les équipes est prévue le 16 octobre afin de lever les freins et de partager des sujets communs avant le début de ces grands chantiers, envisagé pour 2018. Une vingtaine de sites sont aujourd’hui identifiés pour accueillir des Immeubles à Vivre Bois (voir encadré). En France, les immeubles en structure bois ou mixte bois béton commencent à pousser. Parmi eux, des immeubles de logements comme le Toit Vosgien à Saint-Dié, un bâtiment en bois et paille de 8 étages conçu par le cabinet d’architecte ASP, la résidence passive de 5 étages d’Osica à Montreuil imaginée par A003 architecte, la résidence étudiante Studea de 6 étages mixte bois et béton à Villejuif conçue par les ateliers WOA. Mais aussi des immeubles de bureaux comme celui d’Opalia à Paris 13e avec une structure à 80 % bois (mais aussi en métal et béton) de 7 étages réalisé par Art&Build, Les Docks libres d’Ywood à Marseille de Nexity en mixte bois béton de 6 étages réalisé par Carta Associés ou encore Perspectives à Bordeaux, un immeuble à structure bois de 7 étages réalisé par Laisné Roussel. D’autres sont en cours de construction à Grenoble, à Nantes, à Marseille, à Rennes, à Strasbourg, avec le projet ambitieux de l’îlot Bois… Le bois prend de la hauteur et fait le tour de France.

 

 

Focus

En savoir plus

Le concours AdivBois fait suite à l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI), lancé en 2O16 pour identifier les territoires potentiels pour la construction d’un Immeuble à Vivre Bois. Cette dynamique s’inscrit dans le plan « Industrie du futur » pour la ville durable piloté pour le compte du gouvernement. Sept sites sont identifiés dans le cadre du Concours national AdivBois, piloté par le PUCA, à Angers (49), Grenoble (38), Le Havre (76), Le Mans (72), Strasbourg-Ostwald (67), Saint-Etienne (42), Saint-Herblain (44). Et six sites s’inscrivent dans une démarche de concours local, en partenariat avec AdivBois à Dijon (21), Paris (deux projets dans le 13e, un dans le 14e et un dans le 12e), Saint-Etienne (42) et Toulouse (31). D’autres projets hors concours sont déjà lancés (en partenariat avec AdivBois), notamment les deux tours d’habitation à Bordeaux (les plus hautes de France), Hyperion (57 m) par Jean-Paul Viguier et Sylva (5O m) par Art & Build et le Palazzo Meridia, un des plus hauts immeubles de bureaux à Nice par Ywood Nexity et Marc Lehmann (Architecture studio).

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X