Profession

Le béton, matériau contextuel de la Manche à la Méditerranée

Pour répondre aux contextes historique du Havre (Seine-Maritime) et géographique de Frontignan (Hérault), les architectes Emmanuelle Colboc, Tautem et BC2M ont opté pour le béton. Un choix expliqué mi-octobre à Paris, lors d’une conférence organisée dans le cadre du Trophée Béton, un concours pour étudiants qui récompense les jeunes diplômés des écoles françaises d’architecture.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X