Collectivités territoriales

Laval: les grands projets lancés en attendant la LGV

Mots clés : Transport ferroviaire

A rebours de la tendance nationale, François Zocchetto, sénateur-maire de Laval et président de Laval Agglomération, maintiendra en 2016 ses dépenses d’investissement. «Nous voulons permettre aux investisseurs publics et privés d’opérer sur le territoire», assure l’élu. Plusieurs projets déjà sur les rails seront lancés en 2016, à commencer par la mise en œuvre de la ZAC de la gare.

Au sud de la gare, la programmation de 49 500 m2 prévoit sur les dix ans à venir 23 300 m2 de tertiaire, 4 200 m2 de commerces, 2 300 m2 d’équipements et 18 500 m2 de logements – dont du social et de l’accession – ainsi que la refonte totale de la rue des Trois-Régiments. Toutefois, «en matière d’habitat social, nous privilégions la réhabilitation de l’existant et souhaitons orienter les constructions neuves vers le résidentiel, de manière à faire revenir des familles en ville», prévient le maire de Laval. L’aménageur Laval SPLA vient de lancer la consultation commerciale pour deux lots de 4 513 m2 et de 9 146 m2, dont un hôtel et des bureaux avec des commerces en pied d’immeuble.

Quant à la réalisation de la gare routière (6 750 m2) faisant partie du pôle d’échange multimodal (27,8 millions d’euros d’investissement), le chantier débutera en fin d’année et sera interrompu courant 2017, le temps de construire la passerelle ferroviaire (Dietmar Feichtinger Architectes) attribuée au groupement GTM et ZM.

 

Virtual Center et Ehpad

 

Dans le quartier des Pommeraies, alors que le chantier de l’hôtel d’entreprises innovantes s’achèvera en juin 2016 (Périphériques Architectes), la transformation d’une ancienne usine (Romain Leblanc, architecte à Laval) pour implanter la première tranche du Laval Virtual Center démarrera en début d’année (5,55 millions d’euros), de même que la construction de l’Ehpad sur le quartier Ferrié par Méduane Habitat (Gaëlle Péneau). Deux opérations du centre-ville se concrétiseront également en 2016. L’une concerne l’îlot Saint-Tugal, cédé à la société Heude Bâtiment pour réaliser un ensemble de 12 logements résidentiels en R+4 avec des activités en rez-de-chaussée et deux maisons de ville. L’autre se situe sur la place de la mairie, avec la restructuration du square Foch.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X