Environnement

Lancement d’un annuaire en ligne des entreprises rhônalpines RGE et d’une campagne nationale

Mots clés : Démarche environnementale

La Fédération du bâtiment de Rhône-Alpes lance un annuaire en ligne référençant ses entreprises adhérentes labellisées «Reconnu garant de l’environnement». Un outil à destination des particuliers qui ont encore du mal à s’y retrouver.

Première région à formaliser un annuaire en ligne de ses adhérents RGE («Reconnu garant de l’environnement»), la Fédération du bâtiment de Rhône-Alpes a présenté cet outil à l’occasion du salon Be Positive 2015, qui s’est tenu à Eurexpo, en présence de Jacques Chanut, président de la Fédération nationale.

Grâce à un moteur de recherche qui mêle géolocalisation et tri par domaines de travaux, les particuliers désireux d’entreprendre des travaux pourront trouver des professionnels formés et labellisés au plus près de chez eux. Cet annuaire consultable à partir de l’adresse www.rge-rhone-alpes.fr.

Outre les coordonnées complètes des entreprises adhérentes labellisées, des informations concernant les aides publiques Eco Prêt à taux zéro et crédit d’impôt transition énergétique (CITE) sont également disponibles ainsi qu’un numéro azur renvoyant sur des conseillers spécialisés.

 

Rhône-Alpes en tête

 

Au 1er février 2015, la Fédération du bâtiment Rhône-Alpes dénombrait 3 600 entreprises labellisées RGE, soit 7% des entreprises de bâtiment. La région apparaît comme la première région en termes d’entreprises formées et labellisées. «Nous avons enregistré une hausse de plus de 60% sur les derniers mois», se félicite Jacques Blanchet, président de la fédération régionale.

Dans la région, plus de la moitié de l’activité des petites entreprises de bâtiment se concentre sur les travaux de rénovation. «Nos entreprises sont prêtes à répondre à ces marchés. Nous devons activer au plus vite ce levier de croissance pour leur permettre de passer un cap», insiste Jacques Blanchet. Et avec 20% des logements classés avec une étiquette G en Rhône-Alpes, les perspectives de travaux sont bel et bien là…

De son côté la Fédération française du bâtiment lance, à partir du lundi 9 mars, une campagne de communication grand public dans la presse quotidienne régionale et sur les radios généralistes. «Faire connaître la RGE au grand public est indispensable, souligne le président de la Fédération nationale. Nous portons un label qui génère une économie d’impôt et un taux de TVA réduit à 5,5%, deux arguments indispensables pour le déclenchement de travaux».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X