Logement

Lancement d’un AMI sur le logement « choisi, abordable et durable »

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement

La ministre du Logement Emmanuelle Cosse a lancé le 28 juillet un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour le logement « choisi, abordable et durable ». Objectif : « promouvoir des montages d’opérations innovants qui favorisent l’accès à un logement choisi et adapté aux attentes et désirs des futurs habitants ». Les candidats ont jusqu’au 30 septembre pour faire leurs propositions.

Adapter les logements aux désirs et aux choix de vie des futurs habitants et, au final, « faire émerger une « ville des choix » en replaçant les habitants au cœur de la conception de logements pleinement insérés dans l’environnement urbain ». C’est l’objet même de l’AMI lancé par la ministre du Logement le 28 juillet. Les projets devront se faire se rencontrer des collectivités, groupements et territoires qui souhaiteraient initier ce type de démarche, et des professionnels, entreprises et associations, qui ont développé des expériences dans ce domaine. Cet AMI est, par ailleurs, ouvert aux jeunes professionnels, dans leur capacité d’innovation et de créativité sur la « ville contemporaine », qui pourront exposer leurs intentions méthodologiques.
Les candidatures devront mettre en évidence « des propositions ou des intentions qui favoriseront l’innovation, soit en matière de maîtrise d’ouvrage, de programmation, de conception, de gestion,  soit en matière de procédé constructif, visant à  rendre plus abordable le logement tout en conservant un objectif de qualité ;  améliorer l’adéquation de l’offre produite avec les besoins réels des futurs occupants  et favoriser l’insertion des nouveaux projets d’habitat dans la ville tant en matière d’architecture que de fonctionnement, dans une logique participative et citoyenne de l’habitat », indique le ministère.
Le dépôt des candidatures est ouvert jusqu’au 30 septembre sur le site du ministère.


Le ministère du logement réunira dans un premier temps à l’automne les acteurs qui auront manifesté leur intérêt. Présentation d’expériences et échanges seront au programme pour déterminer les besoins d’accompagnement par les pouvoirs publics en termes de création ou de renforcement d’une communauté d’acteurs, de capitalisation d’expériences ou encore d’ingénierie territoriale. Les conclusions de cette rencontre permettront de définir les conditions de la poursuite de l’appel à manifestation d’intérêt.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X