Industrie/Négoce

LafargeHolcim annonce un chiffre d’affaires en recul de 6,5%

Le cimentier franco-suisse prévoit pour 2017 une hausse de la demande mondiale de 1 à 3%, malgré un premier semestre marqué par un fort ralentissement de ses ventes en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord. 

 

LafargeHolcim anticipe une croissance durable et rentable pour 2017. Les premiers résultats semestriels dévoilés le 26 juillet dernier démontrent en effet la bonne santé économique du cimentier franco-suisse. L’Ebitda opérationnel s’est élevé à 1509 M€ (1735 million de francs suisses), en hausse de 10,1%, tandis que le résultat net a bondi de 22,7%. Selon Beat Hess, le président et directeur général par intérim, le groupe enregistre pour le cinquième trimestre consécutif une croissance de ses résultats, « soutenue par une évolution favorable des prix, une bonne maîtrise des coûts et les synergies ». Des pays clés comme les Etats-Unis, l’Inde et le Nigeria ont compensé les difficultés de certains marchés. A partir de ces données, LafargeHolcim se dit confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs pour 2017 et 2018. Et table désormais sur une croissance mondiale de l’ordre de 1 à 3%. Après l’affaire de la Syrie et les déclarations douteuses de l’ex Pdg Eric Olsen sur le mur anticlandestins entre les Etats-Unis et le Mexique, le géant du ciment semble retrouver une certaine forme de sérénité. Le nouveau directeur général, Jan Jenisch , prendra ses fonctions le 1er septembre 2017 et non plus mi-octobre comme prévu initialement.

Ces excellents indicateurs cachent toutefois un ralentissement des ventes observé sur la plupart de ses marchés. Sur les six premiers mois, LafargeHolcim a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de 6,5%. Le volume des ventes de ciment a reculé de 14,5%, de 11,5% pour le béton prêt-à-l’emploi et de 1,7 % pour les granulats. Cette baisse s’explique par de mauvais résultats en Asie-Pacifique (-13,1%), notamment en Indonésie et en Malaisie où la surcapacité et la forte concurrence ont pesé sur les prix. Sur ces marchés difficiles, le groupe continue d’adopter des mesures visant à réduire ses coûts, à optimiser ses actifs et à mettre en place des initiatives en matière logistique et commerciale.

 

Léger retrait en Europe


En Europe, le marché a connu un léger retrait (-1,7%), en particulier pour le béton prêt à l’emploi. Le volume des ventes pour le ciment et les granulats ont respectivement augmenté de 2,5% et de 1,7%. En France, la transformation des cimenteries de la Couronne (Charente) et du Havre (Seine-Maritime) en stations de broyage a impacté les résultats du premier semestre (0,6%). Les ventes de ciment se sont stabilisées à 0,6%, tandis que les granulats ont reculé de 3,6%.

Au Royaume-Uni, l’incertitude demeure après douze mois de demande supérieure aux attentes suite au Brexit. La Russie a poursuivi sa progression régulière du 1er trimestre, avec une hausse des résultats tirée par un niveau de prix élevé, à l’inverse de la Suisse qui a observé un recul des volumes de granulats et de béton prêt-à-l’emploi, certains grands projets étant désormais achevés. A noter que la France est le cinquième pays du groupe. En 2016, le chiffre d’affaires s’est élevé à 1,40 Md d’euros (1,62 milliard de francs suisses), soit environ 6% du total.

En Amérique Latine, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 6,8%, porté par de bons résultats en Argentine et au Mexique. La demande de ciment a continué de chuter au Brésil en proie à une forte surcapacité du secteur. Le plan

Sur le marché Africain, LafargeHolcim a observé un fort ralentissement de ses ventes (-17,9%) du fait de l’instabilité économique dans certains pays comme le Nigéria (récession) et l’Egypte (dévaluation de la monnaie).

En Amérique du nord, les ventes des matériaux produits par LafargeHolcim ont affiché un léger recul au premier semestre. Les granulats ont notamment été impactés par de mauvaises conditions météorologiques qui ont pesé temporairement sur les livraisons durant le trimestre.

 

Enregistrer

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X