Industrie/Négoce

Lafarge serait intéressé par le premier cimentier indonésien

Le groupe français Lafarge est candidat au rachat d’une participation de 25% dans le premier cimentier indonésien PT Semen Gresik mise en vente par le mexicain Cemex, a annoncé mardi le vice-ministre des Entreprises publiques Roes Aryawijaya.
« Concernant la vente par Cemex d’actions Semen Gresik, la (société) qui a envoyé une lettre au gouvernement est Lafarge », a déclaré le ministre.
Interrogé à Paris, Lafarge s’est refusé à tout commentaire sur cette information.

Focus

Repères


Cemex était entré au capital de la société publique en 1998 dans le but d’en prendre le contrôle mais ce projet s’est rapidement heurté à des résistances en Indonésie. Le gouvernement indonésien et le groupe mexicain étaient depuis en litige.
En 2004, les 25% détenus par Cemex dans Semen Gresik étaient valorisés à 180 millions de dollars.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X