Innovation produits

Lafarge lance une mousse isolante minérale

Mots clés : Industriels du BTP - Produits et matériaux

Lafarge France a développé Airium, une mousse à base de ciment mise en œuvre sous forme liquide. Le produit sera commercialisé en fin d’année.

Le centre de recherche mondial du groupe LafargeHolcim, basé près de Lyon, vient de dévoiler sa dernière innovation : une mousse isolante minérale recyclable, saine et sûre, baptisée Airium.

Constituée d’un coulis de ciment et d’un agent moussant, la mousse est mise en œuvre sous forme liquide et durcit en quelques heures. Elle présente une faible densité (40 à 300 kg/m3 selon les qualités requises) et une faible conductivité thermique (lambda de 0,035 W/m.K à 0,06 W/m.K).

« Ce nouveau concept d’isolation représente une véritable rupture technologique », estime Alexander Eisenhauer, responsable du segment Bâtiment chez LafargeHolcim, qui énumère ses quatre principales qualités : « Elle est entièrement minérale et donc saine. Elle est 100 % recyclable, ce qui permet aux systèmes constructifs à base d’Airium d’être déposés sans tri dans les bennes retours chantiers, avec un impact CO2 plus faible par rapport aux autres solutions. Elle résiste au feu et offre une excellente durabilité puisqu’elle ne se tasse pas au fil du temps. Enfin, elle est accessible et compétitive grâce à un coût de matériau et de mise en œuvre réduit. »

 

Remplissage de blocs béton et chapes isolantes

 

Les premières applications envisagées pour cette mousse sont le remplissage de blocs de béton, l’isolation des combles, des toits terrasses ou des sols. Un compromis entre résistance mécanique (donc densité) et performance thermique est à trouver dans chaque cas.

Lafarge France a mis au point une machine pour remplir de sa mousse les alvéoles des blocs béton. Des sites pilotes ont commencé à l’utiliser en Autriche et en France. Dans l’Hexagone, le partenaire de Lafarge est le GIE France Blocs, constitué des quatre industriels Alkern, Fabemi, Pradier Bloc et SEAC. Alkern devrait commercialiser fin 2016 les premiers blocs remplis de mousse Airium.

La mise en œuvre sur chantier s’effectue quant à elle à l’aide d’une machine à projeter pour mortiers, Lafarge a mis au point la Foambox, un dispositif mobile qui permet de fabriquer la mousse au plus près des lieux de consommation, à partir du ciment et de l’agent moussant. Des opérations pilotes ont été réalisées au Maroc sur des toits terrasses isolants et accessibles.

Cette innovation vient compléter l’offre thermique de Lafarge France : le béton prêt à l’emploi isolant et structurel Thermedia, le procédé GBE de murs de façade en béton coulés en place et incorporant un isolant (développé en partenariat avec l’entreprise GBE), ou encore les blocs isolants et les planelles Isoplanel mis au point avec le GIE France Blocs.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Mousse de ciment isolante

    … Et comment ça se passe quand il y a accumulation de condensats dans les alvéoles?
    Signaler un abus
  • - Le

    voilà un jolie prouesse

    Il aurait été très judicieux de parler de ces caractéristiques estivales. L’innovation dans l’isolation d’aujourd’hui va de paire avec le confort estivale et l’atténuation massive du recours à la climatisation est un véritable enjeux dans un contexte de changement climatique. Il restera également à définir l’énergie grise de ce process et le contenu du dégazage.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X