Performance énergétique

Label effinergie+ à 40 kWhep/m2.an pour le collectif au 1er janvier : Effinergie persiste et signe

Mots clés :

Démarche environnementale

-

Gouvernement et fonction publique

-

Réglementation technique

A compter du 1er janvier 2015, le label effinergie+, plus exigeant que la RT 2012, passera bien d’un niveau de consommation de 45 à 40 kilowattheures par mètre carré et par an pour le collectif. C’était prévu. Mais la question de rester en l’état s’est posée avec la décision du premier ministre de prolonger de 3 ans la dérogation accordée aux bâtiments collectifs dans le cadre de la RT 2012, c’est à dire une consommation de 57,5 au lieu de 50 kWhep/m2.an.

Le 20 novembre dernier, lors du Sommet de la Construction organisée par la FFB, le Premier Ministre a annoncé que les logements collectifs allaient bénéficier d’une dérogation supplémentaire de trois ans, soit jusqu’au 1er janvier 2018, avant de devoir se conformer aux exigences de la règlementation thermique 2012. Les logements collectifs doivent donc respecter un niveau de 57,5 kWhep/m².an jusqu’en 2018 au lieu de passer à 50 kWh/m².an dès 2015, comme cela était prévu depuis le lancement de la RT 2012.

Cette annonce en a surpris plus d’un. Et notamment Effinergie qui s’est posé la question du calibrage du label Effinergie+. Celui-ci doit en effet passer au 1er janvier 2015 d’un niveau de consommation 45 kWh/m².an pour le collectif à 40 kWh/m².an. Posé en Conseil d’administration du 9 décembre, le sujet a été tranché : l’exigence n’est pas modifiée. Comme annoncé lors son lancement en janvier 2012, le niveau de consommation d’énergie du label effinergie+, pour les logements collectifs, va donc converger vers celui de la maison individuelle à 40kWhep/m².an au 1er janvier 2015.
Une décision qui s’explique par la volonté de l’association de poursuivre sa mission de soutien aux acteurs qui vont de l’avant et d’éclairage pour la préparation des futures étapes réglementaires de la construction. L’idée est qu’il ne faut pas manquer d’ambition et inciter les « meilleurs » à innover et à expérimenter.
«  Le label effinergie+ poursuit sa diffusion nous comptons déjà près de 12 000 logements en démarche de certification au 30 septembre 2014 en progression analogue au début du label BBC-effinergie » (bilan de la certification au 1er octobre), indique Effinergie dans un communiqué.

 

Premiers enseignements

 

Les premiers retours sur les bâtiments collectifs labellisés montrent que plus de la moitié anticipe déjà le niveau planifié pour le label effinergie+ en 2015. Même si un certain nombre d’acteurs a réclamé une pause, la conception et la construction de bâtiments BEPOS continuent à progresser préfigurant l’horizon 2020. L’association Effinergie se réjouit d’ailleurs du vif intérêt suscité par le BEPOS-effinergie déjà expérimenté dans plusieurs Régions. « Les progrès significatifs réalisés par les maîtres d’ouvrages, les concepteurs, les entreprises, les matériels et matériaux créent un contexte favorable au confortement de la sobriété énergétique des bâtiments, prérequis indispensable au BEPOS », explique le collectif Effinergie.

Afin d’accompagner la filière du bâtiment et exploiter le retour d’expériences, l’Observatoire BBC rassemble l’ensemble des opérations construites répondant au label effinergie+, les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’oeuvre peuvent donc y partager leur savoir-faire.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X