Quartier

Label EcoQuartier 2015 : sept nouvelles opérations exemplaires

Mots clés : Aménagement du territoire - Gouvernement - Urbanisme - aménagement urbain

Le ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité a dévoilé ce mercredi 2 décembre la promotion 2015 des projets d’aménagements urbains les plus vertueux. La nouvelle édition de ce label national, lancé en 2012, porte à 39 le nombre total d’EcoQuartiers qui ont été réalisés en France.

Aujourd’hui, il y a en France une multitude d’écoquartiers. Mais le nombre d’EcoQuartiers, lui, s’élève désormais à 39, dont sept ont été officiellement adoubés ce mercredi 2 décembre par Sylvia Pinel, la ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité. N’ont en effet le droit aux majuscules que les opérations d’aménagement qui ont été dûment labellisées par le ministère.

Cette distinction nationale, créée en 2012, vise ainsi à garantir l’exemplarité de projets achevés ou en voie de l’être et qui ont su tenir les 20 engagements de la Charte des EcoQuartiers. Ces objectifs portent, comme on peut s’y attendre, sur la sobriété énergétique, la valorisation et le recyclage des déchets ou le développement des mobilités douces et collectives. Mais fondée sur tous les piliers du développement durable, la Charte met aussi en avant les aspects du développement économique, de la solidarité ou encore de la participation des citoyens.

 

Gouvernance partagée

 

Ce palmarès 2015 du label EcoQuartier distingue pour l’essentiel des opérations de rénovation urbaine et met ainsi en valeur la fabrique de la ville sur elle-même. La liste dévoilée le 2 décembre révèle aussi, qu’au-delà des dispositifs techniques visant notamment à limiter la consommation énergétique, les porteurs de projets intègrent de plus en plus la dimension humaine et cherche à développer des processus de gouvernance partagée.

Par ailleurs, le diplôme qui vise à encourager la démarche dans des quartiers encore en cours de réalisation a été décerné à 24 opérations. Ce sont ainsi maintenant 98 chantiers qui pourraient aboutir à la création de ces quartiers parmi les plus vertueux du territoire.

Pour le ministère du Logement, la France, désormais forte de tous ces exemples concrets, peut se prévaloir d’une véritable expertise en matière d’aménagement urbain durable.

L’an prochain, la démarche EcoQuartier devrait être encore enrichie grâce à la mise en œuvre d’outils d’évaluation a posteriori de ces aménagements. Les collectivités pourront ainsi mesurer, dans la durée, la pertinence de leurs choix urbains.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X