Collectivités territoriales

La Ville de Paris va investir 100 millions d’euros dans la rénovation de ses musées

Mots clés : Manifestations culturelles - Musées - galerie

D’ici à 2020, les quatorze musées de la Ville de Paris vont faire l’objet de travaux de modernisation et de rénovation. Ce plan d’investissement est doté de 100 millions d’euros.

Le 15 septembre, la Ville de Paris a présenté son plan de rénovation du patrimoine muséal, doté de 100 millions d’euros d’ici à 2020. Il concerne les quatorze musées municipaux, réunis au sein de l’établissement public Paris Musées.

Parmi les nombreuses opérations envisagées, deux projets se distinguent. En premier lieu, la rénovation du musée Carnavalet-Histoire de Paris, dans le prolongement de la restauration de la cour d’honneur, qui devrait mobiliser 43 millions d’euros. Le parcours de visite sera revu, de nouveaux espaces logistiques créés ainsi que des locaux à usage événementiel, des espaces de restauration et un centre de ressources et de recherches patrimoniales et culturelles. L’ouverture au public est prévue début 2020.

Ensuite, le déplacement du musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris-musée Jean Moulin, actuellement situé au-dessus de la gare Montparnasse. Difficilement accessible et peu visible, il sera réinstallé dans un site mieux adapté, le pavillon Ledoux, place Denfert-Rochereau, au-dessus de l’abri de la défense passive aménagé en 1938 et qui fut utilisé comme poste de commandement par le colonel Rol-Tanguy, chef des FFI d’Ile-de-France. Le calendrier prévoit une ouverture du musée le 25 août 2019, date du 75e anniversaire de la Libération de Paris.

Toujours place Denfert-Rochereau, les Catacombes figurent elles aussi dans ce programme d’investissement avec la création d’une nouvelle sortie, au 21 bis, avenue René Coty, dans un bâtiment qui abritait jusque-là une issue de secours. Conçue par Yoonseux Architectes, elle sera dotée d’une boutique et de sanitaires. Livraison prévue au dernier trimestre 2016. L’entrée sera également réaménagée mais à l’horizon 2019. Le budget s’élève à 915 000 euros HT.

 

Le mécénat privé sera sollicité

 

Déjà partiellement modernisé en 2005, le musée d’Art moderne fera l’objet d’une nouvelle campagne de travaux jusqu’en 2018. Elle concerne les salles du parcours permanent, le parvis, les espaces d’accueil, de restauration et de vente, les locaux de travail, etc.

Paris Musées prévoit des interventions de moindre importance à la Maison de Balzac (mise en accessibilité), au Palais Galliera (création de salles d’exposition permanente), au musée Bourdelle (rénovation du bâtiment le plus ancien notamment), à la Maison de Victor Hugo (réaménagement partiel), etc.

La mairie de Paris financera ce plan d’investissement à hauteur de 87 millions d’euros, l’Etat accompagnant une partie des opérations au titre de la restauration des Monuments historiques. Le mécénat privé sera également sollicité.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X