Collectivités territoriales

La ville de Lyon engage 140 millions pour les écoles

Mots clés : Education - ERP sans hébergement - Etat et collectivités locales

La croissance démographique, conjuguée à la mutation de certains quartiers, conduit la municipalité à consacrer un budget de 140 millions d’euros sur le mandat pour construire trois nouveaux groupes scolaires et rénover ou agrandir une dizaine d’établissements.

En 10 ans, près de 4 000 élèves supplémentaires ont été accueillis dans les écoles publiques de la Ville de Lyon. Et depuis quatre ans, le rythme d’augmentation des effectifs scolaires s’accélère… Aussi, pour accueillir convenablement élèves et personnels enseignants et faire face au boom démographique, la municipalité engage un plan ambitieux sur le mandat.

Ainsi, près de 140 millions d’euros seront investis entre 2015 et 2020 pour construire de trois nouveaux groupes scolaires, rénover ou agrandir le parc existant et engager les études pour définir les besoins à plus long terme. «Nous nous appuyons sur un observatoire urbain, fruit du travail des directions de l’aménagement urbain, de l’éducation et de l’immobilier, pour localiser les futurs groupes scolaires au plus près des besoins», souligne Michel le Faou, adjoint délégué à l’aménagement, à l’urbanisme, à l’habitat et au logement. La modélisation de l’évolution des effectifs scolaires repose sur le triptyque: «nombre de naissances», «constructions neuves de logements» et «renouvellement de la population».

 

Trois nouvelles écoles à moyen terme

 

Sur l’enveloppe globale, 67 millions seront consacrés à la construction de trois groupes scolaires de 18 classes chacun et aux études des groupes scolaires qui pourraient être lancés après 2020. Ces trois nouvelles écoles seront situées dans des quartiers en pleine mutation: la première sur le PUP Berliet (8e arrondissement), la deuxième dans la ZAC des Girondins (7e arrondissement) et la dernière dans le quartier Joannes-Masset à Vaise (9e arrondissement). Les deux premiers groupes scolaires, d’une enveloppe respective de 23,5 et 15,2  millions d’euros, sont attendus pour la rentrée 2019. Le dernier, d’un montant global de 22 millions d’euros, devrait être livré à la rentrée 2020.

D’autres quartiers en pleine mutation, du fait des projets urbains conduits ou du renouvellement de ses habitants, pourraient faire l’objet de création de groupes scolaires après 2020 comme à Confluence, à Part-Dieu ou dans le quartier de Vaise-Industrie.

 

Rénover et agrandir le parc

 

Sur le mandat, 59 millions seront consacrés à l’entretien et la rénovation du parc existant: mise en accessibilité, sécurité, amélioration énergétique… auxquels s’ajouteront des travaux d’agrandissement pour accueillir des classes supplémentaires. La restauration scolaire ne sera pas oubliée; une enveloppe de 14 millions permettra de doter les écoles de nouveaux self-services.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X