Transport et infrastructures

La vallée des Merveilles à nouveau accessible par Casterino

Les touristes ont pu de nouveau accéder ce week-end à la Vallée des Merveilles dans le Mercantour par le village de Casterino, isolé depuis le 22 avril par un gigantesque éboulement de roches.

Cet accès a été rendu possible par une ancienne piste longue d’environ 700 mètres, située en contrebas de l’éboulement qui a été dégagée et aménagée par les services du département des Alpes-Maritimes.
Le conseil général a également mis en place pour la première fois samedi et dimanche un système de navettes par 4X4 et par cars gratuits qui toutes les heures ont permis d’acheminer gratuitement les touristes jusqu’à Casterino.
Environ 80 touristes ont été acheminés au total samedi et dimanche par ces navettes tandis qu’une centaine de 4X4 de particuliers ont été en mesure d’emprunter la piste de secours, a indiqué dimanche en fin de journée le service de presse du département.
Le 6 mai dernier, Christian Estrosi, ministre de l’aménagement du territoire et président du conseil général une série de mesures pour rompre l’isolement des habitants du hameau et pour permettre aux touristes d’accéder à nouveau au célèbre site de la Vallée des Merveilles riche de 40.000 gravures rupestres datant de l’âge de bronze.
Plus de 6.000 tonnes de roches qui s’étaient détachées d’une falaise de 80 mètres de haut ont détruit une cinquantaine de mètres de chaussée de la départementale 91, seul point d’accès routier au hameau de Casterino. Les travaux de remise en état devraient prendre trois à quatre mois selon les estimations des services techniques du département. Le coût des travaux est estimé à plus de deux millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X