Projets

La tour Triangle vire au rectangle

Coup de théâtre pour les zélateurs de la tour Triangle! La Ville de Paris décide d’en raboter les aspérités, sujettes à des chicaneries incessantes, et de revenir à une certaine orthodoxie architecturale de bon aloi.

La tour Triangle a vécu. Elle ne verra pas le jour… du moins pas avec sa morphologie actuelle. Lassée des querelles sans fins sur le sujet, la Ville de Paris a décidé de manière unilatérale que l’ex-tour Triangle serait rebaptisée en « Tour Rectangle » et qu’elle adopterait l’aspect plus consensuel d’une tour de facture classique, angles droits compris.

 

Léviathan

 

Emmanuel Flétan, élu UMP au Conseil de Paris, salue cette décision : « Le bon sens l’emporte enfin. Il n’était que temps d’en finir avec cette symbolique Illuminati imposée à tous les Parisiens et à toutes les Parisiennes ! ». Plus circonspecte, Barbara Tilapia, pour les écologistes (EELV), n’y voit qu’une manœuvre dilatoire, un coup d’épée dans l’eau : « Une tour reste une tour, triangulaire ou pas, et nous demandons instamment l’abandon de ce projet dispendieux! Pour nous, le combat contre ce Léviathan énergivore continue ! ».

 

Nasse

 

Contacté par nos soins, l’état-major d’Unibail-Rodamco, promoteur du projet contesté, reste muet comme une carpe sur le sujet. Quant aux architectes stars Herzog & de Meuron, ils n’entendent visiblement pas être traités comme du menu fretin et s’estiment « pris dans la nasse » d’une embrouille politique parisiano-parisienne dont les enjeux les dépassent. « Si c’est comme ça, on arête » préviennent-ils !

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Bonne pêche

    En effet les architectes font bien de marquer l’arrêt et de ne pas avaler cette « arête ».
    Signaler un abus
  • - Le

    Les arêtes du poisson d'avril

    Je cite la dernière phrase votre article :  » « Si c’est comme ça, on arête » préviennent-ils !  » Vous vouliez parler des arêtes du poisson d’avril ?
    Signaler un abus
  • - Le

    Ça sent la dorade !

    Clap Clap Clap !! Joli article en cette aube du mois d’avril, truffé de références marines, c’est plutôt subtil ! ;)
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X