Projets

La tour Triangle, version 2

Mots clés : Architecte

Unibail-Rodamco a revu son projet pour l’immeuble de 180 mètres qui devrait voir le jour à la porte de Versailles, dans le XVarrondissement de Paris. Dans l’enveloppe dessinée par les architectes Herzog et de Meuron, la programmation a évolué pour offrir davantage de mixité. Un quart des surfaces serait désormais destiné à autre chose que des bureaux.

La tour Triangle va revenir devant le Conseil de Paris à la fin du mois de juin, mais dans une nouvelle version. Ces derniers jours, les élus parisiens des différents groupes politiques ont ainsi pu découvrir « Triangle 2 », le nouveau projet élaboré par le groupe Unibail-Rodamco pour cet immeuble de 180 mètres de haut, prévu pour sortir de terre à la porte de Versailles, juste à côté du parc des expositions, dans le XVarrondissement, au sud de la capitale.
Formellement, la tour restera triangle, puisque rien n’est venu modifier le principe architectural élaboré par l’agence des Suisses Herzog et de Meuron. De même, le bâtiment proposera toujours une surface totale de 92 200 m². « Mais la répartition des espaces a, elle, changé, explique-t-on chez Unibail-Rodamco. La part des bureaux a ainsi baissé de 10 000 m² pour atteindre 69 900 m². De cette façon, un quart des surfaces sera désormais dédié à d’autres fonctions ».

 

Un 4 étoiles

 

Pour la programmation des 22 300 m² restant, la création de certains équipements était déjà inscrite au programme de « Triangle 1 » comme la crèche ou le centre de santé. Mais Unibail-Rodamco propose aussi de nouvelles fonctions… S’efforçant de la sorte de répondre à des critiques qui avaient été formulées à l’encontre du précédent projet. Certains élus ayant déploré l’absence d’un hôtel, il sera ainsi créé un 4 étoiles de 120 chambres, entre les 12e et 17e étages. Cet ajout permettra aussi de renforcer l’offre de restauration de la tour puisque son « Sky Bar » du 12e étage et son restaurant du 13e viendront s’ajouter à l’établissement panoramique qui était déjà annoncé à la pointe de l’édifice.

L’hôtel de « Triangle 2 » permettra de « renforcer l’offre globale du parc des expositions où est projetée l’ouverture de deux autres établissements », note-t-on chez Unibail-Rodamco. Une façon de mieux jouer la complémentarité entre l’immeuble et ce haut-lieu des grands salons. Des élus critiquaient en effet jusqu’ici la déconnexion entre les deux entités. L’autre élément nouveau de programme qui vise à renforcer ce lien sera l’espace de co-working de 2 240 m². Ces lieux de travail partagé (qui sont comptabilisés comme des surfaces hors-bureaux) seront propices au développement de jeunes entreprises mais ils permettront aussi d’accueillir les usagers du parc des expositions.

 

550 m² d’espace culturel

 

Autre bonus du projet remanié, le centre de congrès déjà prévu se verra adjoindre 550 m² d’espace culturel dont la programmation reste à caler avec la Ville de Paris. Mais le lieu serait d’ores et déjà dédié à l’art, au design et à l’architecture.

Pour achever de vaincre les réticences, Unibail-Rodamco s’est enfin efforcé d’affiner, et de mettre en images, certains points qui pouvaient paraître imprécis auparavant. En retravaillant ses plans, avec les architectes de la tour, le groupe espère remporter l’adhésion des élus de la capitale. Lors d’une séance chahutée, le Conseil de Paris avait en effet retoqué une délibération relative au projet en novembre dernier et ainsi bloqué tout le processus. Dans les jours suivants, l’appel lancé par Le Moniteur pour soutenir la construction de la tour Triangle avait permis de recueillir environ 2 700 signatures. A la fin du mois de juin, les conseillers de Paris auront à se prononcer sur une délibération similaire à celle de novembre. Le texte portera donc également sur le déclassement du terrain d’assiette de la construction et sur la promesse de bail, mais il sera basé sur la nouvelle programmation annoncée.

 

Chiffres-clés

La nouvelle répartition des 92 200 m² de surface totale

Bureaux : 69 900 m².

Hors-bureaux : 22 300 m².

Dont :

–       Équipements accessibles au public (Équipement petite enfance, restaurant panoramique, centre de conférences, ascenseurs inclinés, centre de santé, atrium, belvédère et commerces) : 7 400 m².

–       Restaurant inter-entreprises : 4 960 m².

–       Espaces de co-working : 2 240 m².

–       Hôtel 120 chambres : 7 700 m².

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Le pire ?

    Quand on voit ce qui attend New-York avec le W.T.Center N°2 on se dit que le pire n’est pas toujours chez soi. Reste que le Triangle N°3 ne varie en rien sur le 1° projet ,même masse ,même abus de l’espace public ,rien sur les ombres portées . Un pur artifice de présentation aux politiques .
    Signaler un abus
  • - Le

    Des formes primaires

    Les formes primaires sont de belles formes parce qu’elles sont faciles à comprendre (Le Corbusier). À quoi Frank Lloyd Wright (horreur ! Un Américain !) répondit : l’esprit primaire est-il un bel esprit parce que facile à comprendre ? Certes, à l’ère de l’ordinateur il fallait s’attendre à ce que le « 1 » fricote avec le zéro. Ceci dit il eut suffi de peu de choses à la « Tour Triangle » pour lui conférer un peu de poésie, pour ne pas dire d’humanité.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X