Construction Numérique

La start-up SnapKin parie sur l’accélération des modélisations 3D

Mots clés : Lieux de travail - Logiciels - Outils d'aide

La start-up s’attaque au BIM avec un service rapide de modélisation d’intérieurs et de création de plans cotés.

C’est encore le temps de l’évangélisation pour Jérémy Guillaume, président de la start-up montpelliéraine SnapKin, fondée par ce jeune développeur à l’été 2013 avec l’ingénieur de l’Ecole des mines d’Alès (EMA, Gard) Damien Daous, rencontré grâce à l’incubateur de l’EMA. A Nancy, Nice et La Défense, SnapKin a participé au Congrès national des géomètres-experts, aux Assises nationales de la maquette numérique et au BIM World pour présenter aux géomètres, architectes et bureaux d’études sa solution logicielle, sortie en octobre 2015. « C’est le premier service convertissant les nuages de points des scanners du marché en modèle 2D/3D à une vitesse portant jusqu’à 200 m² par heure, assure Jérémy Guillaume. Le temps de relevé est divisé par trois. » Pour faciliter l’exploitation et l’archivage, SnapKin vient de sortir Snapsend, un logiciel de compression de nuage de points sans perte de précision.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X