Industrie/Négoce

La start-up Neolife se dote de son premier directeur industriel

Mots clés : Bardage

Pour accompagner sa croissance, la jeune entreprise rhônalpine Neolife, spécialisée dans la fabrication de matériaux biosourcés pour le bardage et les sols, a nommé un nouveau directeur industriel.

Après bientôt trois années d’existence, la start-up Neolife poursuit son développement. Le 29 mai, l’entreprise implantée à Limonest (Rhône) a choisi Patrick André pour être son tout premier directeur industriel.

« Ce poste a été créé pour accompagner la croissance de l’entreprise et répondre à un besoin de montée en puissance de nos activités », commente Florence Moulin, directrice générale de cette entreprise spécialisée dans les solutions constructives environnementales pour le bardage et les sols.

L’objectif de Patrick André, passé par Rhône-Poulenc, Dow Corning, Atrio et Vie&Véranda, sera de définir la stratégie industrielle de Neolife, la production étant aujourd’hui encore entièrement sous-traitée. L’une de ses missions sera notamment d’améliorer la compétitivité de l’entreprise grâce à de nouvelles synergies entre les sous-traitants en France comme à l’étranger.

Fondée en 2012, Neolife s’est spécialisée dans la fabrication d’éco-matériaux pour la construction. Elle emploie aujourd’hui une vingtaine de personnes.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X