Chantiers

La route solaire de Colas « monte en puissance »

Mots clés : Entreprise du BTP - Réseau routier

A la suite du lancement officiel de la « route solaire », en octobre dernier, « 1 000 demandes », en provenance du monde entier, ont été enregistrées par Colas. Entre 100 et 150 chantiers expérimentaux devraient ainsi être lancés prochainement. Le premier chantier-test est attendu pour le mois de mai.

En marge de la présentation des résultats de son groupe, Hervé Le Bouc, PDG de Colas, a abordé les perspectives qui se dessinent pour la « route solaire » dans les mois et les années à venir. « Dans la foulée du lancement officiel, nous avons créé une équipe exclusivement dédiée au perfectionnement de notre produit. Une première version fiabilisée de nos panneaux photovoltaïques sera disponible fin mars-début avril. Parallèlement, nous cherchons à industrialiser notre innovation, en termes de production comme de mise en œuvre », a-t-il indiqué.

A la suite du lancement officiel, le 13 octobre dernier, « ce sont 1 000 demandes qui nous sont parvenues, en provenance du monde entier », a tenu à préciser Hervé Le Bouc. Et le PDG d’ajouter : « Sur ces 1 000 demandes, nous allons en sélectionner entre 100 et 150 qui nous serviront de chantiers expérimentaux durant un an et demi. Ces chantiers, qui représentent des surfaces de 20 à 100 m², nous permettront de tester nos panneaux photovoltaïques « grandeur nature », à différentes latitudes et altitudes, sur la route mais aussi sur des trottoirs, des parkings, etc., et de bien évaluer les besoins de nos clients. Le premier chantier devrait démarrer courant mai. La route solaire pourra ainsi monter en puissance. »

 

1 000 km de « route solaire » dans les cinq ans à venir


En France, des communes, des régions, mais aussi des enseignes de la grande distribution se sont montrées intéressées par le concept de Colas – qui dispose aujourd’hui de quatre démonstrateurs. A la fin de l’année dernière, Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, avait annoncé la réalisation de 1 000 km de « route solaire » dans les cinq ans à venir. « Cette initiative colle bien avec notre stratégie. Nous travaillons d’ailleurs avec les équipes du ministère sur ce projet », a fait savoir Hervé Le Bouc. Et le PDG de la filiale routière de Bouygues de conclure : « Les appels d’offres devraient être lancés incessamment sous peu. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X