Recherche & développement

La Rochelle: le bâtiment de demain est déjà construit

Mots clés : Etat et collectivités locales

L’agglomération vient de dévoiler, sur le parc «bas carbone» Atlantech de Lagord, aux portes de La Rochelle, un bâtiment de nouvelle génération, le Lab In’Tech.

Labellisé E+C- , «il est le fruit de la réhabilitation expérimentale d’une ancienne halle militaire de 6 000 m2 et de la construction d’un bâtiment démonstrateur pour la réalisation de tests d’éléments de façade en grandeur réelle», a rappelé Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle et président de l’agglomération lors de l’inauguration, le 16 mars dernier.

 

Un concentré de nouvelles technologies

 

Cette réalisation a demandé un investissement de 10,2 millions d’euros. La plate-forme d’innovation et de transfert technologique, placée sous maîtrise d’ouvrage de l’agglomération rochelaise, est présentée comme «un concentré de nouvelles technologies». Au total, seize innovations ont été mises en œuvre afin d’optimiser la qualité de l’air, la température et la lumière. Ainsi, le hall d’accueil est équipé, au plafond, de vitres électrosensibles qui détectent la quantité de lumière et la chaleur solaire. «Si la chaleur ou la lumière sont trop fortes, un courant électrique teinte le vitrage», explique-t-on chez SageGlass, le concepteur. Côté isolation phonique et thermique, le bâtiment a été équipé de fenêtres triple vitrage. En pénétrant entre les vitres, l’air extérieur est réchauffé par le soleil avant d’être transféré dans le bâtiment. L’éclairage est également optimisé grâce à un contrôleur intelligent qui permet d’adapter la puissance des ampoules au besoin de lumière et en fonction de la luminosité extérieure…

 

Lieu ressources et espace de formation

 

Véritable vitrine des matériaux de demain, le bâtiment se veut également un espace de formation pour les professionnels grâce notamment à la présence de la SAS Tipee. Ce centre technologique de recherche, d’innovation et de formation dispose d’une halle d’essai, d’un centre de formation pour les professionnels du bâtiment, d’un pôle d’ingénierie et de recherche ainsi que de laboratoires sur environ 2 500 m2. «La halle d’essai est équipée de tous les équipements de mesure afin de tester des procédés nouveaux de construction, des menuiseries, des vitrages ou des matériaux. Une structure extérieure à l’échelle réelle permet d’installer des pans entiers de façades pour éprouver la résistance, la perméabilité ou la technique de pose des matériaux», ont détaillé les responsables de Tipee.

D’autres structures ont également élu domicile dans les locaux du Lab In’Tech comme Créatio®LITe, une pépinière d’entreprises destinée aux TPE et PME spécialisé dans le secteur de la réhabilitation et de l’éco-construction; le cluster éco-Habitat; le centre de formation par alternance de l’école d’ingénieur interdisciplinaire dans le domaine du bâtiment durable de La Rochelle ou encore l’association Atlantech qui pilote le parc «bas carbone».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Label E+C-

    Les photos sont peut-être trompeuses, mais un bâtiment tout en verre et en ossature métallique labellisé « Bâtiment à Énergie Positive et Réduction Carbone » (E+C-). Quelle est l’utilité/la réalité de ces labels….?
    Signaler un abus
  • - Le

    Droit d'image !

    Il serait bon de préciser que le Maitre d’œuvre est AIA Associés ! J Milteau AIA Architectes
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X