Projets

La Rochelle: la ville blanche veut retrouver ses pierres

Mots clés : Enfance et famille - Etat et collectivités locales - Gares, aéroports - Produits et matériaux - Transport maritime

Le long du vieux port de La Rochelle (Charente-Maritime), la municipalité a récemment inauguré le square Valin. Un parc de jeux pour enfants avec espace de détente, manège, vente de confiseries pour un montant global de 2,4 millions d’euros. C’est désormais sur les quais du vieux port que va se déporter le chantier.

Dès cet automne, la ville de La Rochelle et le cabinet d’architecte rochelais de Sophie Banchet vont s’attaquer à redonner au vieux port son visage d’antan. L’un des enjeux est de faire de ce secteur prisé des touristes à la fois un lieu de déambulations et de contemplation, avec en fond de décor les deux tours, Saint-Nicolas et la Chaîne, qui marquent l’entrée du port.

Pour Jean-François Fountaine, maire de la ville, cette démarche s’inscrit dans la poursuite de l’action engagée il y a quelques mois avec la suppression des voitures sur le quai Valin. «L’objectif maintenant est de faire disparaître toute trace de l’automobile. Ainsi, les revêtements bitumés seront remplacés par de la pierre afin de redonner à la ville son qualificatif de ville blanche. Pour autant, il ne s’agit pas de freiner la mobilité sur cet axe. Nous allons utiliser des dalles calcaires qui s’accordent parfaitement au déplacement des vélos, des piétons et des personnes à mobilité réduite ainsi que des bus». Parallèlement, des emmarchements seront créés le long des quais afin de permettre aux piétons de s’asseoir et de contempler l’espace maritime.

 

Un chantier par tranches

 

Ces travaux vont demander un investissement global de 10,3 millions d’euros (HT) financé par la ville, la communauté d’agglomération, le département et la région. Selon Jean-François Fountaine, l’appel d’offres aux entreprises sera lancé à la rentrée prochaine. Le démarrage des travaux d’aménagement interviendra en fin d’année, voire début 2018. Il dépendra des résultats des fouilles archéologiques préalables. Après la livraison du quai Valin, courant d’année prochaine, le chantier enchaînera avec le quai Duperré. Il faudra attendre 2019 pour assister au début de cette nouvelle tranche d’aménagement et à sa livraison. Ensuite, deux autres secteurs seront attaqués: la rue Léonce Vieljeux et les quais Maubec et Louis-Durand, placés perpendiculairement au vieux port. La livraison de ces derniers est attendue dans le courant de l’année 2020.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X