Industrie/Négoce

La reprise de Bois & Matériaux se précise

Mots clés : Bois - Distribution

OpenGate Capital, un capital-investisseur nord américain, annonce être entré en négociations exclusives avec Wolseley, en vue d’acquérir sa branche négoce et ses 140 agences en France.

Cela ressemble fort à un épilogue dans la vente de Bois & Matériaux, programmée depuis le début d’année 2015. Le fonds d’investissement nord américain OpenGate a annoncé la semaine dernière, dans un communiqué, être entré en négociations exclusives avec Wolseley, en vue d’acquérir sa branche française Bois & Matériaux et ses 140 points de vente (108 Réseau Pro, actifs dans la partie nord de la France, et 32 Panofrance). Un ensemble qui  réalise, d’après OpenGate, 600 M€ de chiffre d’affaires (2014), emploie 2500 collaborateurs et compte 12 000 clients professionnels.

Selon le communiqué d’OpenGate, le périmètre de la négociation inclut Guimier, une succursale de Bois & Matériaux, spécialiste de moulures de plâtre architecturales sur le marché parisien.

Le britannique Wolseley avait vendu successivement 84 agences Réseau Pro du sud de la France à Chausson Matériaux à l’été 2013, puis, en juin dernier, son activité industrielle dans le bois, ISB, reprise par des cadres. La société Charpentes Françaises avait également été cédée en juin dernier.

 

Qui est OpenGate ?

 

Cette firme de capital-investissement, fondée en 2005 et basée à Los Angeles, exploite aussi un bureau à Paris. Sa spécialité ?  « L’acquisition et l’exploitation d’entreprises du marché intermédiaire inférieur qui recherchent une relance via la croissance et des améliorations opérationnelles », selon le communiqué. « Les professionnels d’OpenGate possèdent les compétences nécessaires pour acquérir, faire évoluer, gérer et construire des entreprises performantes », ajoute le communiqué.

La firme, qui a réalisé plus de 40 transactions depuis sa création, est déjà active en France, comme elle le détaille sur son site internet, mais pas, jusqu’à présent, dans le secteur du négoce. Elle compte par exemple dans son portfolio le lyonnais Kem One (chimie), Aluminium France Extrusions ou, encore, NorPaper Avot-Vallée.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X