Industrie/Négoce

La reprise continue pour l’activité négoce de Samse

Mots clés : Distribution

Après une embellie au 1er trimestre, le groupe confirme la progression de son chiffre d’affaires au 1er semestre 2016, en hausse de 2,3 % par rapport à la même période en 2015.

Le chiffre d’affaires de l’activité négoce s’élève à 485,4 M€, en augmentation de 2 % (1,7 % à périmètre comparable). Cette progression concerne la quasi-totalité des enseignes Négoce de Samse, indique le groupe. Côté bricolage, les résultats sont aussi positifs : dans un contexte de marché stable (+ 0,3 %), le chiffre d’affaires de cette activité surperforme en augmentant de 3,8 % à 125,3 M€.

 

 

Le résultat opérationnel courant est par ailleurs en forte augmentation, à 15,7 M€ (+55,9%). Celui du négoce affiche une progression de 30,5% et atteint 13,1M en forte augmentation de 55,9 %. Le résultat opérationnel courant du Négoce affiche une progression de 30,5 % et atteint 13,1 M€. Une remontée que le groupe explique par l’amélioration de l’activité « conjuguée à une bonne maîtrise des frais généraux et de la masse salariale. » L’activité Bricolage enregistre une excellente progression de son résultat qui atteint 2 584 K€ au 30 juin 2016 alors qu’il s’élevait à 21K€ au 30 juin 2015. « Cette hausse importante confirme la pertinence du concept de nos magasins, tant sur la dynamique commerciale que sur l’engagement des équipes », précise Samse.

 

Résultat net en hausse

Le résultat opérationnel se situe à 14,8 M€, en augmentation de 46 % par rapport au 30 juin 2015. Il intègre notamment les coûts de fermeture d’une plateforme logistique pour un montant de 0,5 M€. Le résultat net ressort à 12,9 M€, en hausse de 51 % par rapport à l’exercice précédent. Le résultat net part du Groupe ressort à 12,0 M€ (+ 36,3 %).

Dans ce contexte, Samse « reste attentif aux opportunités de croissance externe afin de développer son activité. Ainsi, et afin de renforcer sa filière bois, le groupe a notamment acquis les fonds de commerce de la société Armand Bois en début d’année puis la société Socobois, implantée à Troyes (10), à la fin de ce premier semestre ». Pour la deuxième partie de l’exercice 2016, Samse n’avance aucun scénario chiffré et reste prudent : « Il est précisé que le caractère saisonnier de l’activité ne permet pas d’extrapoler le résultat annuel, le second semestre étant historiquement plus contributif. En revanche, la progression attendue par rapport au second semestre 2015 s’annonce nettement plus modérée. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X