Profession

La réglementation accessibilité nuit-elle à notre confort ?

Les exigences de la réglementation accessibilité font craindre une réduction du nombre de pièces, un rétrécissement des salons et la suppression  des baignoires et de balcons.

Un rapport sur « les modalités d’application des règles d’accessibilité du cadre bâti » rédigé conjointement par l’Inspection générale des affaires sociales, le Conseil général de l’environnement et du développement durable et le Contrôle général économique et financier pointe le risque de voir disparaître les balcons et les baignoires des logements et constate un rétrécissement de la surface des salons et une réduction du nombre de pièces.

Cliquez sur la pièce qui vous intéresse pour en savoir plus

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X