Construction Numérique

La réalité augmentée bientôt sur le chantier

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

Les casques, les lunettes et les tablettes digitales sont là. Les données liées au BIM et au SIG sont disponibles. Reste à les géoréférencer.

Tout le BTP s’y intéresse. Beaucoup d’entreprises la testent. Et pourtant, il n’y a pas encore d’application de réalité augmentée (RA) suffisamment mature pour tourner sur un chantier de bâtiment ou d’infra structure. Mais cela ne saurait tarder. Imaginée il y a déjà une trentaine d’années, cette technologie informatique découle de la réalité virtuelle (RV). « En RV, on s’immerge dans un projet qui n’existe pas encore, on conçoit et on communique ; alors qu’en RA, on intervient en superposant des éléments en 2D ou 3D sur le réel, par exemple pour localiser une canalisation cachée par le sol ou un mur », distingue Matthieu Lépine, président de l’Association française de réalité virtuelle (AFRV) et community manager chez Immersion, une société spécialisée dans les solutions collaboratives en RA et RV dans le monde industriel.

Du côté des équipements, lunettes, casques ou tablettes, l’offre de modèles est pléthorique. La plupart sont issus du jeu vidéo ou d’applications ludiques. Pour le BTP, les plus adaptés sont sans doute le Smart Helmet de Daqri et le Hololens de Microsoft. Ils ont l’avantage d’afficher les données en survision sans isoler l’utilisateur de...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X