Vie de l'entreprise

La prévention des risques professionnels, c’est rentable : la preuve par l’image

Mots clés : Entreprise du BTP - Hygiène et sécurité du travail - Télécommunications

L’Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP) lance cette semaine une campagne de vidéos-témoignages intitulée : « La Prévention, ça rapporte ! ». Une web série en dix épisodes destinée à convaincre les entreprises du BTP que la prévention est à la portée de chacun et qu’elle est rentable.

Pour convaincre les entreprises du BTP qu’il est économiquement rentable de progresser dans la prévention des risques professionnels, l’Organisme professionnel de prévention de la branche (OPPBTP) vient de lancer une web série, constituée de dix épisodes. Ils présentent autant d’actions concrètes de prévention, en laissant la parole aux entreprises du BTP (peinture, plomberie, maçonnerie, terrassement…) ayant engagé des actions de prévention .

Par ailleurs, dans le cadre du partenariat liant Point.P Matériaux de construction et l’OPPBTP, la web série sera également relayée, chaque mois, en avant-première, sur l’ensemble des supports d’informations de l’enseigne (page Facebook, webnews…).

 

Investir 100 euros en prévention permet d’en récupérer 120

 

« De très nombreux acteurs du secteur considèrent que [la prévention des risques professionnels] représente toujours un coût pour l’entreprise », déplore aujourd’hui l’OPPBTP. Pour faire face à cet a priori, l’organisme mène, depuis 2010, une étude microéconomique lui permettant de mesurer précisément les coûts mais aussi les gains enregistrés suite à la mise en oeuvre d’actions de prévention. Elle porte, à l’heure actuelle, sur 66 entreprises, couvrant 90 % des métiers du secteur, au sein desquelles 170 actions de prévention ont été analysées en détail : il en ressort que pour 100 euros engagés dans une action de prévention, l’entreprise retire 220 euros de gains, soit un excédent de 120 euros.

Ce résultat est d’autant plus probant dans les TPE (entreprises de moins de 10 salariés) où le rendement global est supérieur à 3. Les résultats consolidés (2014) de l’étude, davantage nourris par les PME et TPE, prouvent que la prévention est à portée de toutes les entreprises. Ils montrent que les petites structures sont celles qui ont les meilleurs rendements : elles enregistrent un retour sur investissement très rapide à un an et demi en moyenne pour un investissement d’environ 5 000 euros.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X