Energie

La nouvelle association Expérience P2E expérimente le passeport efficacité énergétique

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Efficacité énergétique - Réglementation thermique et énergétique

Les membres historiques du groupe de réflexion du think tank The Shift Project, qui avaient imaginé en 2014 le passeport efficacité énergétique, ont décidé de passer la vitesse supérieure. Ils créent l’association Expérience P2E pour expérimenter le dispositif et ainsi favoriser la rénovation énergétique massive des logements.

Il y a deux ans le groupe de travail « Efficacité Energétique des Bâtiments » du think thank The Shift Project rendait public les résultats de ses travaux sur le passeport énergétique. Un outil visant à massifier les travaux de rénovation énergétique dans les logements, notamment en accompagnant les propriétaires dans leur démarche et en les amenant à passer à l’acte.

Depuis, force est de constater que rien ne s’est passé. Ou pas tout à fait quand même, puisque les membres de ce groupe de travail : le Cercle Promodul, Edf, Saint-Gobain Habitat, Schneider Electric et The Shift Project viennent de créer l’association Expérience P2E pour expérimenter le passeport, tel qu’ils en avaient posé les bases. Ce dernier, à la fois portail internet et support technique, doit permettre à la suite d’un audit assisté, et ce grâce à une combinaison de performances des différents éléments et paramètres pris en compte dans l’efficacité énergétique du bâtiment, la définition d’une trajectoire de travaux à réaliser pour les ménages.

 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X