Collectivités territoriales

La métropole du Grand Paris a voté son premier budget

Sur les 3,4 milliards d’euros de recettes de la métropole du Grand Paris, 3,36 milliards sont redistribués aux 131 communes membres. Après déduction des frais de fonctionnement, l’exécutif peut financer un fonds d’investissement métropolitain à hauteur de 55 millions d’euros.

Le 1er avril, soit trois mois tout juste après sa création, la métropole du Grand Paris (MGP) a voté son premier budget. Il s’élève en recettes à 3, 421 milliards d’euros. Sur ce total, 3,36 milliards d’euros sont redistribués aux 131 communes de la métropole en tant qu’attributions de compensation, qui sont le juste retour aux communes membres, de la fiscalité perçue par la métropole. Pour garantir la neutralité financière, la métropole supporte sur son propre budget 9 millions d’euros.

Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 7,1 millions d’euros. Elles se répartissent entre les dépenses courantes, d’un montant de 4,7 millions d’euros (émoluments des personnels dont les recrutements vont être lancés, indemnités des élus, loyer, etc.) et 2,4 millions pour les premières études et prestations. Sans recourir à l’emprunt, la MGP peut financer un fonds d’investissement à hauteur de 55 millions d’euros. Pour 2016, il comprendra deux volets: un soutien aux initiatives, proposées par les vice-présidents et les commissions, pour l’exercice des deux compétences obligatoires que sont le développement durable et le développement économique et un soutien aux investissements des territoires pour créer de la valeur ajoutée contribuant à la création d’emplois. Cette aide pourra être modulée en fonction des difficultés financières des territoires concernés.

 

Versements des indemnités des élus à partir de juillet

 

L’assemblée métropolitaine a confirmé par son vote que les indemnités des élus ne seront versées que fin juillet. Par ailleurs, sur proposition du président et du bureau, le conseil a décidé de fixer à 80% du plafond l’indemnité des membres du bureau et de revaloriser l’indemnité des conseillers métropolitains à 90% du plafond.

Neuf semaines après sa mise en place (le conseil de la métropole a été installé le 22 janvier), la métropole du Grand Paris dispose d’un budget pour 2016 et peut ainsi lancer des opérations concrètes.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X