Collectivités territoriales

La Métropole de Lyon prévoit 3,5 milliards d’euros d’investissements d’ici 2020

Mots clés : Etat et collectivités locales

La programmation pluriannuelle d’investissements de la Métropole de Lyon, feuille de route des projets lancés au cours du mandat, sera votée lundi 6 juillet.

Les conseillers métropolitains examineront, lundi 6 juillet, la programmation pluriannuelle d’investissements (PPI) de la Métropole de Lyon. Pour la période 2015-2020, 3,5 milliards d’euros d’investissements -budgets annexes inclus- permettront de financer 1 175 projets. «Dans un contexte financier tendu, le manque à gagner se chiffre à 1 milliard d’euros. Nous avons prioriser les projets de concert avec les élus, en respectant un équilibre entre les territoires», a souligné Gérard Collomb. Autre priorité affichée: le soutien aux projets à fort effet de levier.

Les projets d’agglomération, avec 1,175 milliard, représenteront 51,3% du budget d’investissement, le soutien aux projets territoriaux sera ventilé à hauteur de 545 millions d’euros pour Lyon et Villeurbanne et 570 millions pour les autres communes, les projets récurrents absorberont 880 millions et les budgets annexes (eau, assainissement…) 350 millions.

 

Les collèges font leur rentrée

 

Un plan d’investissement qui se décline en trois axes: dynamique économique, politique de solidarité et développement durable. Ainsi, la Métropole poursuivra ses investissements en direction de l’enseignement supérieur et de la recherche, soutiendra les filières d’excellence présentes sur l’agglomération et poursuivra le développement de grands projets urbains comme à Confluence, à la Part-Dieu ou à Villeurbanne.

La poursuite des grands projets urbains permettra de soutenir la politique en faveur du logement. «Nous projetons la construction de 9 000 nouveaux logements par an, en accession libre, abordables, locatifs intermédiaires, sociaux…», a précisé pour sa part Michel Le Faou, vice-président en charge de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie. Un volet logement largement traité dans les opérations de renouvellement urbain qui seront conduites à l’échelle de la Métropole tant dans le cadre de la finalisation du programme de l’Anru 1 ou dans le cadre du nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU).

Nouvelle compétence héritée de l’ex-conseil général du Rhône, la Métropole de Lyon consacrera 270 millions aux collèges avec la construction de deux nouveaux établissements au cours du mandat – l’un dans Lyon et l’autre sur la commune de Vaulx-en-Velin – et la rénovation d’une douzaine d’établissements.

Côté mobilité, priorité sera donnée au développement des modes doux avec la création de 400 km de voies cyclables supplémentaires et la construction d’une passerelle sur le pont de la Mulatière, au sud de la presqu’île lyonnaise.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X