Profession

La maîtrise d’œuvre et les petites entreprises unies contre les contrats globaux

Mots clés : Etat et collectivités locales - Réglementation européenne

Une pétition, lancée par les différentes organisations professionnelles de la maîtrise d’œuvre et des PME et artisans du BTP, entend alerter les pouvoirs publics sur les risques que pourrait entraîner la transposition restrictive et orientée de la directive 2014/24/UE sur la passation des marchés publics…

Ils sont venus ils sont tous là : Unsfa (architectes), Cinov (bureaux d’études), Untec (économistes), UNGE (géomètres), Capeb (artisans), SNSO (entreprises du second œuvre), CNATP (artisans des Travaux publics et du paysage), UNAPL (professions libérales). Depuis plusieurs mois, ces organisations professionnelles de la maîtrise d’œuvre alertent les pouvoirs publics sur les risques qu’entraînerait une transposition restrictive et orientée de la directive 2014/24/UE sur la passation des marchés publics. Alors que le projet d’ordonnance est actuellement au Conseil d’Etat, elles estiment qu’elles n’ont pas été entendues et que la rédaction actuelle va non seulement entraîner un frein à leur activité, mais surtout une catastrophe économique au niveau de l’emploi dans leurs régions.

 

Contrats globaux et PPP

 

Selon les instigateurs de la pétition, le projet d’ordonnance encourage et promeut le recours aux marchés globaux par la généralisation de la conception-réalisation avec ou sans exploitation et maintenance, et la libéralisation des partenariats public-privé en supprimant les dispositions prévues aux articles 12 et 14 de l’ordonnance de 2004. L’un des articles du projet d’ordonnance oblige bien à l’allotissement mais contredit cette obligation en y ajoutant immédiatement toute une série de dérogations. C’est donc bien une politique de marchés en « contrats globaux » et « de partenariat public-privé » que l’Etat veut imposer.

 

Disparition des professionnels

 

Mais les TPE et PME locales ne pourront pas répondre à ces marchés car elles n’en possèdent pas la capacité financière, et ce sont les « grands groupes » nationaux qui emmèneront dans leur sillage les travailleurs détachés de tous pays. Ce qui va impacter l’ensemble de l’économie locale, et entraîner la disparition de centaines de milliers d’emplois locaux qui ne seront pas compensés. A l’heure où les élus locaux s’inquiètent de la disparition des professionnels qui maillent leurs territoires, ces contrats globaux vont accélérer la destruction des emplois qualifiés, dénonce la pétition.

 

Pétition commune

 

Les architectes, les ingénieurs, les économistes, les géomètres-experts, les paysagistes, les artisans et les entreprises du bâtiment et des travaux publics, qui œuvrent dans ces territoires sont conscients de l’impact d’une telle disposition. C’est pourquoi ils se sont unis et incitent leurs élus et les habitants de ces territoires, à demander au gouvernement de modifier la rédaction de l’ordonnance relative aux marchés publics, par le biais d’une pétition commune en ligne.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Incroyable !!!

    C’est tout de même fort, l’UNGE qui se mobilise contre une situation monopolistique !!!! Un topographe excédé par le lobbying de l’UNGE-OGE auprès des MO dans le cadre des AO comprenant de la topographie, de la copropriété , des Documents Modificatifs du Parcellaire Cadastral et de la délimitation contradictoire.
    Signaler un abus
  • - Le

    On croit rêver !!!!

    On croit rêver, l’UNGE, qui monte au créneau contre une situation monopolistique, je pense que certains devraient balayer devant leur porte, avant de vouloir faire le ménage chez les autres. Un géomètre Topographe excédé par le lobbying UNGE-OGE auprès des MO pour les AO mêlant topographie, copropriété, DMPC et Délimitation contradictoire.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X