Réalisations

La lente agonie de l’ancienne école d’architecture de Nanterre…

Mots clés : Architecture - Gouvernement - Manifestations culturelles

Dans une lettre ouverte à la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, Serge Kalisz s’indigne de l’apathie des pouvoirs publics face au délabrement du célèbre bâtiment de l’école d’architecture de Nanterre (Hauts-de-Seine), réalisé par son père, Jacques Kalisz, en 1971…

Plus de 10 000 m2 de locaux à portée de RER, vides depuis près de dix ans, saccagés et pillés… Tel est le triste sort réservé à l’un des fleurons de l’architecture métallique française des années 1970 : le bâtiment de l’école d’architecture de Nanterre (Jacques Kalisz et Roger Salem, 1971). Une situation révoltante pour cet édifice dont la commission régionale du Patrimoine et des sites d’Ile-de-France écrivait en 2005 : « Cette oeuvre de Jacques Kalisz, partisan d’une architecture expérimentale, est un bâtiment emblématique (…). Ce bâtiment de haute qualité fait partie de l’identité patrimoniale de la ville de Nanterre au même titre que les constructions de Jean Prouvé, Jean Darras ou André Wogencsky ».

Le fils de Jacques Kalisz, l’architecte Serge Kalisz, s’est adressé dans une lettre ouverte (PDF) à la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, pour lui faire part de sa profonde indignation…

La Cité de l’architecture et du patrimoine organise, le 31 mai prochain, une soirée consacrée au devenir du bâtiment…

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X